15 conseils SEO pour l'optimisation des URL

Optimisation SEO URL

Avoir une bonne structure d’URL pour le référencement naturel de votre site peut sembler simple, mais il est souvent négligé. Les URL sont vraiment les blocs de construction de votre site Web et peuvent faire ou défaire votre trafic. Bien qu’il soit important de créer ces URL avec discernement, ces conseils ne sont pas essentiels pour chaque page créée. Votre site Web ne périra pas si toutes les suggestions ne sont pas suivies, mais il est plus important de faire ces choses là où vous le pouvez afin de contribuer au succès de votre site Web.

N’oubliez pas que ces liens sont lus par les humains et les moteurs de recherche, et qu’il n’est pas très difficile de les structurer de manière à satisfaire les deux.

1. Enlever les mots inutiles dans l’URL

Vous devez supprimer les mots qui n’ajoutent pas de signification à l’URL (parfois appelés mots vides), par souci de lisibilité. Ce sont des mots comme «ça» ou «et», ou même quelques mots supplémentaires à la fin qui sont utilisés pour clarifier. La principale chose à retenir est que, même si vous pouvez supprimer certains mots supplémentaires, assurez-vous que l’URL est toujours lisible par les humains.

Non seulement cela les aidera à comprendre ce qu’ils regardent, mais le site se sentira plus digne de confiance. Plutôt que d’utiliser une phrase comme «Les 7 façons qui m’a aidé à mieux dormir», vous pouvez la raccourcir à «7 façons de dormir plus» ou une variante de celle-ci. Il exprime une pensée claire quant au contenu et à ce qu’on peut en attendre.

2. Utilisez des mots-clés pertinents dans l’url

Les mots clés sont l’un des moyens par lesquels les moteurs de recherche et les utilisateurs recueillent des informations sur une page Web et son contenu. Il est donc important d’inclure un ou deux mots clés pertinents dans l’URL. Ils seront plus utiles quand ils correspondent au contenu de la page. Pensez à la fréquence à laquelle vous copiez et collez une URL sur les médias sociaux, dans les messages texte et dans les courriels.

Comme il n’y a pas de texte d’ancrage, le texte utilisé dans ces URL est essentiel pour décrire le contenu réel du lien. Lorsque vous utilisez des mots-clés pertinents dans l’URL, vous cochez plusieurs cases en même temps. Les mots-clés sont parfaits pour communiquer le contenu aux moteurs de recherche, de manière à ce qu’il puisse transmettre votre contenu à ceux qui effectuent une recherche pertinente.

Ne pas oublier d’intégrer les mots clés dans votre balise titre et méta description.

3. URL facile à lire

Parce qu’une URL est lue par les moteurs de recherche et les humains, il est important que cela ait un sens. Votre URL devrait pouvoir dire au lecteur ce qu’il trouvera s’il choisit de cliquer dessus.

Par exemple, lorsque vous entrez de nombreux mots-clés et supprimez ceux qui sont en trop (comme suggéré au point 2), vous aurez toujours une URL qui a du sens. Idéalement, une URL aurait le domaine, le sous-domaine, puis les mots-clés.

Assurez-vous simplement que l’url ne ressemble pas à du spam. Ceci est particulièrement important pour l’accessibilité. Pourquoi ne voudriez-vous pas rendre aussi simple que possible la lecture de votre URL par les utilisateurs et les moteurs de recherche? Lorsque le pouvoir est entre vos mains, il n’y a aucune raison de ne pas en profiter 🙂

4. Utiliser des tirets simple et éviter les tirets bas

Les options lors de la séparation de mots dans une URL sont d’utiliser des traits d’union simple. Cela contribuera à la lisibilité globale de l’URL, ce qui facilitera la compréhension pour les humains et les moteurs de recherche. Les caractères de soulignement ont de fait gagné en popularité au sein des URL, grâce aux moteurs de recherche qui ont surmonté leurs difficultés antérieures.

Maintenant, les traits d’union simples sont mieux traités que les tirets bas.

5. Domaine unique et sous domaine

En réalité, de nombreuses personnes s’opposent au déplacement de contenu de sous-domaines vers un sous-dossier afin d’améliorer le classement. Certains webmasters n’ont peut-être pas vraiment le choix, et si c’est le seul moyen de mettre du contenu sur Internet, foncez.

Toutefois, pour augmenter les chances de référencement naturel, il doit être organisé dans un même domaine racine et sous-domaines. Rappelez-vous que l’architecture de votre site doit être peu profond. Deux ou trois clics maximums. Lorsque vous allez au-delà, peut considérer cela comme trop compliqué.

Pour aller plus loin sur l’optimisation de la structure de votre site.

6. Canonicaliser vos URLS

Si, pour une raison quelconque, vous vous retrouvez avec deux URL dont le contenu est très similaire, vous devez envisager d’utiliser une redirection 301 ou de les canoniser. Avoir un contenu en double pourrait nuire à son référencement naturel en raison de la répartition des signaux de classement entre les deux pages.

C’est la cas lorsqu’une page Web aura une version www ainsi qu’une version sans-www, et même une version http et une version https.

7.URL similaire au titre de la page

C’est la situation idéale, mais une variation du titre fonctionne également. Faire correspondre l’URL au titre permet d’atteindre un objectif centré sur l’expérience utilisateur. C’est également la raison pour laquelle de nombreux experts suggèrent que le titre de la page et le titre visible correspondent:

le titre donne une attente et le titre le confirme.

Il existe un niveau de clarté attendu concernant les URL et les titres de page, et il n’est en fait pas très difficile d’y adhérer. Bien que la correspondance des URL avec les titres de pages soit principalement esthétique, c’est ce qui rend l’expérience utilisateur bonne ou mauvaise.

8 Supprimer la ponctuation non nécessaire

Non seulement ils sont difficiles à lire, mais ils risquent également de casser les navigateurs Web ou les robots d’exploration. Les caractères alphanumériques sont autorisés et rares sont les caractères spéciaux sélectionnés qui n’ont pas besoin d’encodage lorsqu’ils sont inclus dans une URL. Les meilleures pratiques consisteraient simplement à exclure la ponctuation quand ce n’est pas totalement nécessaire.

A savoir :

  • la virgule (,)
  • le point virgule (;)
  •  la barre vertical (|)
  • la barre en biais ( /)
  • le signe pourcentage (%)
  • l’astérisque (*)
  • l’arobase (@)

9. Limiter le nombre de catégorie dans vos URLS

Dans une URL, ce ne sont pas les tirets visibles séparant les dossiers qui posent problème, mais bien la perception que le site est plus profond que ce qu’il est en réalité, pour les utilisateurs comme pour les moteurs de recherche. Le fait d’avoir plusieurs dossiers rend également plus difficile la modification de l’URL.

Bien que les règles à ce sujet ne soient pas noires ou blanches et qu’elles concernent principalement l’esthétique, vous devriez utiliser votre meilleur jugement pour utiliser les dossiers. Avoir plusieurs dossiers rendra également votre page Web beaucoup plus profonde qu’il puisse paraitre.

10. Utilisation de majuscule dans l’url

Il n’y a pas vraiment de raison d’utiliser une majuscule dans une URL. Il est donc recommandé de conserver l’uniformité des mots afin d’éviter tout problème lié à l’uniformité des urls.

11. Eviter la sur-optimisation de mots clés dans l’URL

Bien que vous souhaitiez inclure une quantité suffisante de mots clés dans votre URL, vous ne voulez certainement pas en abuser. Trop de mots-clés et votre lien ressemblera à du spam, créant automatiquement un biais. Ce type de répétition n’aidera pas le classement dans les recherches et réduira vos chances d’être cliqué. Google et Bing sont devenus experts en matière de bourrage de mots clés. Il n’y a donc aucun moyen que cela soit bénéfique. Au contraire, le bourrage de mots-clés vous conduira à être pénalisé immédiatement et à long terme.

12. L’utilisation du slash (/) en fin d’url

Traditionnellement, l’URL se terminant par une barre oblique dénotait une présence de répertoire sur le chemin, et une version sans barre oblique impliquait un fichier. Aujourd’hui, il est de bonne pratique que les deux versions d’une URL produisent le même contenu. Mais renvoyer le même contenu pour les deux versions peut nuire au référencement. La redirection intelligente et appropriée d’une version à l’autre est la clé du référencement.

13. Longueur de l’URL

En général, les URL plus courtes sont préférables aux plus longues. Si votre URL contient déjà environ 50 ou 60 caractères, c’est très bien, mais si le nombre de caractères est supérieur à 100, il est probablement possible de le raccourcir. Ce problème n’est pas ancré dans les moteurs de recherche, c’est seulement un problème pour l’expérience utilisateur.

Il est plus facile de les partager et des URL plus courtesfournissent simplement une meilleure esthétique. Une URL plus courte peut être facilement saisie si nécessaire et peut être partagée même via un support comportant une limite de caractères telle que twitter ou un message texte. Ces deux plates-formes tronqueraient une URL lorsqu’elle dépasse la limite de caractères.

14. Le signe # dans votre URL

Les moteurs de recherche ignorent le # et tout ce qui suit après dans une URL. Si vous utilisez le #, assurez-vous que la page Web apparaît telle que vous le souhaitez, qu’elle est analysée et indexée lorsque le # et tout ce qui suit sont supprimés. Si le # change le contenu que vous voulez indexer, vous devrez trouver une structure d’URL différente.

Ex :https://www.lhotellier-diagnostic.fr/diagnostic-immobilier.html#gaz

Ex:https://www.lhotellier-diagnostic.fr/fr/diagnostic-immobilier.gaz.html

15. L’utilisation d’accent dans l’url

Les moteurs de recherche gèrent bien les accents dans les URLs. Cependant, utilisez des accents dans vos URLs sont sources d’erreurs. Accent ou pas ca n’a pas d’impact dans le référencement naturel de votre page.

Ces suggestions pour vos URL sont considérées comme les meilleures pratiques pour le référencement naturel. Lorsque vous créez une page Web ou un site à partir de rien, il est simple d’utiliser ces stratégies dès le début.

Avez-vous d’autres préconisations à proposer ?

Articles que vous pourriez aimer :
mots clés de longue traine pour le référencement naturel
0 Commentaire

Les mots clés peuvent être court et donc générique ou de longue traine. Les mots clés de tête ou génériques sont des phrases plus courtes ayant une signification générique, par exemple « chaussures pour hommes ». Alors que les expressions de mots-clés de la queue ou de longue traine sont plus longues (minimum 3 à 5 mots). […]

Contenu en double et URL canonique pour SEO
0 Commentaire

L’application incorrecte des balises canoniques pourrait ruiner vos efforts de référencement naturel passés et actuels. En effet, l’utilisation de balises canoniques est une technique ou stratégie avancée de SEO. Il permet de traiter le contenu en double ou une page accessible via plusieurs URL. Donc, si vous ne savez pas comment utiliser correctement une balise […]

optimisation seo d'un site wordpress
0 Commentaire

La plupart des utilisateurs adoptent WordPress car il est gratuit, facile à utiliser et offre une abondance de ressources et d’extensions. Ce que les gens ne réalisent pas, WordPress offre un avantage supplémentaire qui en fait un moteur puissant pour les solutions CMS. WordPress est le CMS le plus adapté aux moteurs de recherche pour […]

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.