Erreur 500

Erreur 500

L’erreur 500, souvent désignée comme « Erreur Interne du Serveur« , est un message générique d’erreur que l’on rencontre sur le web, signifiant que quelque chose d’inattendu s’est produit sur le site web visité et que le serveur ne peut pas être plus spécifique sur la nature du problème. C’est une erreur côté serveur, ce qui signifie que le problème ne vient pas de l’utilisateur ou de son ordinateur, mais bien du site web lui-même ou de l’infrastructure l’hébergeant.

Définition erreur 500

Une erreur 500 indique une condition générale d’erreur lorsqu’aucune autre information n’est disponible. C’est une réponse du serveur web qui ne trouve pas de meilleure façon de décrire le problème. En tant que telle, elle peut être déclenchée par une variété de problèmes qui empêchent le serveur web de fournir une réponse plus spécifique.

Causes

Les causes d’une erreur 500 peuvent être nombreuses et variées, car elles impliquent généralement des problèmes du côté serveur. Voici quelques-unes des causes les plus courantes:

  • Problèmes de configuration du serveur: Un fichier de configuration mal configuré peut entraîner une erreur 500. Cela peut être dû à une erreur dans le fichier .htaccess sur les serveurs Apache, par exemple.
  • Problèmes de permissions de fichiers: Si les fichiers ou dossiers sur le serveur n’ont pas les bonnes permissions, cela peut empêcher le serveur d’exécuter correctement les scripts.
  • Erreurs de script côté serveur: Des erreurs dans les scripts PHP, Python, ou d’autres langages de programmation côté serveur peuvent générer une erreur 500 si elles ne sont pas correctement gérées.
  • Limites de ressources serveur: Si un site web dépasse les limites de ressources allouées par l’hébergeur (comme la mémoire ou le temps CPU), cela peut également résulter en une erreur 500.
  • Problèmes avec des CMS ou des plugins: Pour les sites utilisant des systèmes de gestion de contenu (CMS) comme WordPress, des plugins ou des thèmes défectueux peuvent être à l’origine d’erreurs 500.

Solutions

La correction d’une erreur 500 implique de diagnostiquer la cause sous-jacente pour pouvoir la résoudre. Voici quelques étapes que les administrateurs de site web et les développeurs peuvent suivre:

  • Vérifier les logs du serveur: Les journaux d’erreurs du serveur peuvent fournir des détails spécifiques sur ce qui a déclenché l’erreur 500, offrant un bon point de départ pour le dépannage.
  • Corriger les erreurs de configuration: Revoir les fichiers de configuration pour s’assurer qu’ils sont corrects. Pour les utilisateurs d’Apache, cela inclut souvent le fichier .htaccess.
  • Vérifier les permissions de fichiers: S’assurer que les fichiers et dossiers ont les permissions correctes pour permettre au serveur web de les lire et de les exécuter.
  • Tester les scripts côté serveur: Pour les applications web personnalisées, vérifier le code pour des erreurs de logique ou de syntaxe qui pourraient causer des problèmes.
  • Augmenter les limites de ressources: Si le problème est lié aux ressources, envisager d’augmenter les allocations de ressources ou d’optimiser l’application pour qu’elle consomme moins de ressources.
  • Désactiver les plugins ou thèmes récemment ajoutés: Si l’erreur a commencé après l’installation d’un nouveau plugin ou thème, essayer de les désactiver pour voir si cela résout le problème.

 

L’erreur 500 peut être frustrante tant pour les utilisateurs que pour les administrateurs de sites web, mais avec un peu de dépannage, il est souvent possible de trouver et de corriger la cause sous-jacente. En comprenant ce qui peut causer ces erreurs et comment y remédier, les responsables de sites peuvent réduire les temps d’arrêt et améliorer l’expérience utilisateur sur leurs sites.

EMD Exact Match Domain

Définition de l’EMD Exact Match Domain

Autrefois, la présence des mots clés principaux dans le nom de domaine était incontournable pour gagner en visibilité sur les moteurs de recherche. C’est pourquoi les référenceurs ont privilégié des noms de domaines contenant les termes correspondant à des requêtes spécifiques pour un positionnement optimal.

En septembre 2012, l’algorithme Google a connu différentes mises à jour et l’EMD ou Exact Match Domain n’y a pas échappé. De quoi s’agit-il ? Est-ce encore pertinent pour une stratégie SEO efficace ?

Qu’est-ce que l’EMD ?

L’EMD Exact Match Domain est un nom de domaine composé d’une combinaison de mots-clés correspondent à des requêtes très populaires de l’audience ciblée. Il permettrait d’avoir un excellent classement sur un résultat de recherche, sans pour autant avoir un contenu de qualité. Les mots-clés en question seraient choisis selon une requête principale ou un terme de recherche pour lesquels vous souhaitez être positionné. Les EMD ont permis aux webmasters de créer des réseaux de liens en se servant des domaines satellites. Ce phénomène s’est énormément répandu avec l’apparition récente de nouvelles extensions rendant possible l’acquisition de nom de domaine à petit prix (.info, .online, .paris, .xyz, .shop, .biz…).

Voici quelques exemples d’exact match domains : plombier-lyon.fr, restaurant-paris.com, agence-referencement.net, etc.

En principe, l’EMD est utilisé pour optimiser le nom de domaine. Il est intéressant de l’exploiter si les mots et les expressions sont limités dans votre secteur. Vous pouvez également l’utiliser pour dominer une niche, promouvoir un site web avec une thématique complexe.

L’EMD est-il encore important en SEO ?

Avec les mises à jour de Google, les sites internet ayant utilisé un EMD, sans avoir soigné leur contenu sont pénalisés. En effet, cela est perçu comme du black hat aux yeux de Google. Selon Matt Cutts, ce type de lien va perdre de l’importance d’un point de vue SEO. Cet expert précise également qu’il est tout à fait possible de bien référencer des sites web sans bourrer les noms de domaine de mots-clés.

Pour une vision à long terme, pensez à orienter votre nom de domaine vers la marque. A vous de créer un nom singulier, concise, facile à retenir et surtout véhiculant l’image de marque de l’entreprise.

Vous l’aurez compris, la présence de mots clés dans le nom de domaine reste un plus, mais ne suffit plus à répondre aux exigences de Google. Depuis plus de 5 ans, cette technique n’est plus considérée comme un levier efficace pour générer des leads qualifiés. C’est pourquoi est important d’investir dans une stratégie SEO claire, pertinente et dans l’air du temps. Portez une attention particulière à la création de contenu de qualité, de liens et améliorer l’expérience utilisateur.

Comment optimiser son EMD ?

Si vous souhaitez changer votre adresse EMD en un nom de marque, pensez à procéder à la redirection 301. Celle-ci vous permettra de préserver votre jus de lien.

  • Il est important de choisir un nom avec un maximum de 3 mots pertinents.
  • Privilégiez la géolocalisation si vous avez besoin d’un SEO local
  • Votre nom de domaine MD doit être collé. En effet, les tirets et autres ponctuations dans les noms domaine peuvent être vus d’un mauvais œil par les robots d’indexation.
  • Utilisez un nom de domaine hybride, composé d’un terme neutre et, séparé ou accolé à un autre qui reflète parfaitement ce que vous proposez à vos clients. C’est ce que nous avons appliqué à notre propre nom de domaine, Oscar-referencement.
  • Il est également déconseillé d’utiliser des EMD bourrins qui prennent la forme de requêtes (taxi.marseille.com ; etc.).

Grâce à un EMD pertinent, un backlink de qualité et un contenu irréprochable, vous pourrez décrocher un meilleur positionnement dans les SERP.

Erreur 400

Erreur 400 http 400 Bad Request

Lorsque vous tentez d’accéder à une page web, il arrive que vous tombiez sur votre navigateur web affiche la mention « erreur 400 » ou « erreur http 400 bad request ». De quoi s’agit-il ? Pourquoi ce genre de message s’affiche-t-il ? Comment corriger ce genre d’anomalie ?

Définition de l’erreur 400

Il s’agit d’un code de réponse http indiquant que le serveur ne peut pas comprendre, ni traiter la requête formulée.  Ce message d’erreur provient souvent d’un problème de formulation venant de l’utilisateur et non du système d’exploitation. Il est tout à fait possible d’identifier une erreur 400 via votre compte Google Search Console.

Les causes d’une erreur http 400 Bad Request

L’erreur 400 bad request peut provenir d’une erreur de syntaxe. D’ailleurs, une URL mal saisie ou contenant des caractères spéciaux peut être la cause d’apparition du message d’erreur 400. C’est pourquoi il est important de vérifier le nom de domaine avant de lancer la requête.

Il se peut également que les caches Google et les cookies stockés au niveau de votre navigateur soient corrompus, incohérents ou tout simplement expirés. En effet, les images et fichiers en cache peuvent contenir des erreurs, ce qui peut empêcher le traitement de vos requêtes. Pour résoudre le problème, il faudra effacer les données de navigation ou vider le cache. Pensez également à effacer le cache DNS au niveau de vos systèmes d’exploitation

Lorsque vous tentez de télécharger des fichiers trop volumineux, il n’est pas rare de voir s’afficher l’erreur 400. Lorsque la taille de fichier du serveur est trop importante, le traitement de la requête peut être freiné.

Dans certains cas, il se peut que votre serveur web ait été configuré pour se protéger des demandes comportant des éléments malveillants. Pour assurer votre sécurité, il bloque la requête en affichant le message d’erreur 400.  

Ce type d’anomalie peut également survenir lorsque les adresses ip sont trop longues. En effet, certains serveurs ont été programmés avec une limite de caractères dans les en-têtes. Si vous avez besoin de conseils approfondis, faites appel à une agence seo.

Les conséquences d’une erreur 400 pour les webmasters

Pour un webmaster, l’affichage de l’erreur 400 peut avoir des influences négatives sur l’expérience utilisateur. En effet, l’internaute ne pourra pas accéder à la ressource internet dont il aura besoin. A long terme, ce genre d’anomalie peut avoir des répercussions sur les performances de votre site. Si le problème survient de manière fréquente, Google peut empêcher ses crawlers d’explorer votre site. Cela peut affecter votre classement dans les pages de résultats de recherche.

Comment réparer les erreurs 400 ?

  • Vérifiez la syntaxe de la requête : assurez-vous que toutes les URL sont correctement formatées et que les paramètres de requête sont corrects.
  • Vérifiez les cookies : assurez-vous que les cookies ne causent pas d’erreurs en bloquant les requêtes.
  • Videz le cache et les cookies : essayer de supprimer le cache et les cookies du navigateur peut résoudre l’erreur 400. Ils comportent des fichiers (HTML, JavaScript, json, CSS, etc.) d’un site enregistrés au niveau de votre navigateur peuvent présenter des erreurs ou être corrompus.
  • Vérifiez si le téléchargement de fichiers dépasse la limite du serveur
  • Utilisez un autre navigateur : si le problème persiste, essayez de l’ouvrir sur un autre navigateur pour vérifier s’il s’agit d’un problème de navigateur.
  • Effacez le cache DNS au niveau des systèmes d’exploitation ou du navigateur
  • Désactivez les extensions, plugins et modules récents
  • Enfin déconnectez-vous puis reconnectez-vous

Erreur 521

erreur 521 définition comment faire

L’erreur 521 est un message (comme l’erreur 520) qui apparaît lorsque le serveur web de votre de votre site WordPress n’arrive pas à se connecter au CDN Cloudflare. En règle générale, le message d’erreur « 521 web server is down » est le signe d’un refus de connexion ou une panne technique. Cela peut avoir des répercussions sur l’expérience utilisateur.

Quelles sont les principales causes d’une erreur 521 ?

Il existe trois principaux facteurs qui peuvent être à l’origine d’une erreur 521 :

  • Il se peut que votre serveur soit hors ligne à cause d’un dysfonctionnement, ce qui peut empêcher le processus de fonctionner comme il se doit ;
  • Il peut également s’agir d’un blocage au niveau des demandes Cloudflare. Ce genre d’anomalie empêche la connexion de s’établir. Ainsi, le Cloudflare se sert de l’erreur 521 pour signaler les utilisateurs ;
  • Votre serveur dispose d’un système de sécurité qui permet de se protéger des spams informatiques. Lorsque le Cloudflare tente d’accéder à votre serveur WordPress avec une adresse IP identique, il bloquera automatiquement celle-ci avec un code d’erreur 521.

Comment agir face à une erreur 521 ?

La première étape consiste à vérifier si le serveur d’origine de votre site est actif. Si vous recevez des informations de type « Host not Found » ou « Failed to connect », cela signifie que votre serveur d’origine est en panne.

Demandez à votre webmaster de corriger l’erreur dans le fichier .htaccess. Vous pouvez également changer HTTP en HTTPS en allant dans les paramètres de WordPress. N’hésitez pas à solliciter les services d’une agence SEO spécialisée dans les sites WordPress pour vous aider. Il est aussi envisageable de convertir le certificat SSL complet en un certificat SSL flexible.

Pour résoudre les problèmes, contactez le support. Adressez-vous au support d’hébergement si l’erreur vient du serveur. Si aucune solution ne semble fonctionner, contactez le support Cloudflare.

E-reputation

e-reputation en référencement naturel signification

La visibilité en ligne est un levier de développement pour toute entreprise du 21ème siècle. A ce jour, plus de 80 % des consommateurs passent par internet, que ce soit pour se renseigner sur un produit, rechercher un prestataire, consulter les avis sur une marque, réserver un service ou faire des achats. En ce sens, la e-réputation a pris une place particulièrement importante dans l’univers du marketing digital. Elle fait partie des éléments clés de toutes les stratégies de communication modernes.

Définition de l’e-réputation

Ce terme se traduit tout simplement comme la réputation sur internet. Celle-ci peut concerner une entreprise, une marque ou même une personnalité. Elle se compose de toutes les informations essentielles sur le sujet. Elle englobe toutes les plateformes digitales, notamment les réseaux sociaux blogs, les forums, les sites collaboratifs ou autres. Pouvant être positive ou négative, elle influence le comportement des consommateurs face à une entité, un produit ou un service.

Attention à ne pas confondre l’e-réputation avec l’identité numérique. Cette dernière correspond à l’image de marque qu’une entreprise véhicule sur le web de manière volontaire. En d’autres termes, l’identité numérique l’aspect gérable de votre image en ligne, tandis que l’e-réputation sur internet est l’aspect subi.

Les acteurs d’une e-réputation

Votre e-réputation peut être influencée par 5 principaux acteurs, que voici.

L’entreprise et ses employés

Une e-réputation irréprochable passe en premier lieu par l’image globale que peut renvoyer les employés d’une marque. Ceux-ci peuvent être à l’origine de véritables polémiques suite à des propos diffamatoires, des publications malencontreuses ou la divulgation de données personnelles. Avec un comportement exemplaire, ils pourront renvoyer une image positive sur l’entreprise, ce qui peut influencer l’e-réputation de la marque auprès des consommateurs.

Les internautes

Les internautes ont également leur rôle principal à tenir dans l’e-réputation d’une marque. Ils tiennent les rênes de la popularité d’une entreprise, que ce soit à travers le bouche-à-oreille, les échanges sur les réseaux sociaux, les partages d’information dans les forums, les avis sur Google my business, etc.

Les influenceurs

Les influenceurs sont des personnalités qui ont la côte sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook, YouTube, Twitter, TikTok, etc.). Ils partagent des contenus de rêve sur différentes thématiques (voyages, alimentation, mode, bien-être, high tech, etc.). Ils ont la capacité de lancer des tendances et d’avoir une véritable influence sur leur communauté.

Les médias

Les médias prennent également part à l’optimisation de votre e-réputation. Ils peuvent écrire des articles sur une marque ou faire la promotion d’un produit ou service. Ils disposent généralement d’une audience importante, ce qui peut influencer votre notoriété en ligne.

Les concurrents

Les concurrents peuvent avoir une influence négative sur votre e-réputation. Ils peuvent par exemple publier de faux avis sur les plateformes ou propager des rumeurs infondées sur votre marque. Dans tous les cas, les fausses informations sont une source d’une mauvaise e-réputation.

Quels sont les vecteurs de l’e-réputation ?

Les vecteurs de l’e-réputation sont les canaux et les sources en ligne qui influencent la réputation en ligne d’une entreprise, d’une personne ou d’une marque. Les vecteurs les plus couramment reconnus comprennent les médias sociaux, les avis en ligne, les blogs, les forums, les sites d’actualités, les sites de commerce électronique et les moteurs de recherche. Chacun de ces vecteurs peut avoir un impact positif ou négatif sur l’e-réputation, en fonction de la façon dont il est utilisé et géré.

Comment les moteurs de recherche influencent l'e-reputation ?

Google, Bing, Yahoo, Baidu… influencent l’e-réputation en affichant les résultats de recherche en ligne pour une entreprise, une personne ou une marque lorsqu’une requête est effectuée. Les résultats peuvent inclure des articles de presse, des blogs, des forums, des avis en ligne, des profils sociaux, des sites web officiels, etc. Les moteurs de recherche sont souvent le premier point de contact pour les consommateurs en ligne qui cherchent à en savoir plus sur une entreprise ou une marque. Si les résultats affichés sont négatifs ou peu fiables, cela peut avoir un impact négatif sur l’e-réputation. C’est pourquoi il est important pour les entreprises de surveiller régulièrement et de gérer leur présence en ligne sur les moteurs de recherche.

Souhaitez-vous travailler votre e-reputation avec notre agence SEO ?

Demandez un devis gratuit
OSCAR Référencement - points

Comment les réseaux sociaux influencent l'e-reputation ?

Les réseaux sociaux influencent l’e-réputation en fournissant un espace en ligne où les utilisateurs peuvent partager leurs opinions et leurs commentaires sur une entreprise, une personne ou une marque. Les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram, etc. peuvent être un canal puissant pour les avis positifs ou négatifs, les commentaires et les recommandations en ligne. Les entreprises peuvent utiliser les réseaux sociaux pour améliorer leur e-réputation en créant des profils sociaux, en communiquant avec leur public et en gérant les commentaires négatifs. Cependant, les réseaux sociaux peuvent également être source de controverses, de commentaires négatifs et de rumeurs qui peuvent rapidement se propager et nuire à l’e-réputation d’une entreprise. Il est donc important de surveiller régulièrement les réseaux sociaux et de gérer de manière proactive les commentaires négatifs.

Comment les blogs et les forums influencent l'e-réputation ?

Les blogs et les forums influencent la eréputation en fournissant un espace en ligne permettant aux utilisateurs de discuter et d’échanger des opinions sur des sujets, des produits ou des services d’actualité. Les blogs et les forums peuvent être de puissants canaux d’évaluations positives ou négatives, de commentaires et de recommandations sur le Web. Les blogs et les forums permettent aux entreprises de publier du contenu utile, de répondre aux commentaires et de résoudre les problèmes signalés par les clients afin d’améliorer leur réputation en ligne. Cependant, les blogs et les forums peuvent également être une source de controverses, de commentaires négatifs et de rumeurs qui peuvent se propager rapidement et nuire à la réputation en ligne d’une entreprise. Par conséquent, il est important de surveiller régulièrement les blogs et les forums et de traiter de manière proactive les mauvais commentaires

Comment les plateformes d’avis en ligne influencent l'e-reputation ?

Les plateformes d’avis en ligne telles que TripAdvisor, Yelp, Google My Business, etc. influencent l’e-réputation en permettant aux utilisateurs de publier leurs commentaires, leurs évaluations et leurs recommandations sur une entreprise, une personne ou une marque. Les avis en ligne peuvent être un facteur déterminant pour les consommateurs qui cherchent à prendre une décision d’achat ou d’engagement. Les avis positifs peuvent améliorer l’e-réputation, tandis que les avis négatifs peuvent la détériorer. Les entreprises peuvent utiliser les plateformes d’avis en ligne pour améliorer leur e-réputation en répondant aux commentaires, en résolvant les problèmes soulevés par les clients et en incitant les clients satisfaits à publier des commentaires positifs. Il est donc important de surveiller régulièrement les plateformes d’avis en ligne et de gérer de manière proactive les commentaires négatifs.

Comment soigner sa e-réputation ?

La mise en place d’une stratégie de référencement et de veille

Pour une bonne e-réputation, vous devez soigner le référencement de votre site internet. Un site proposant un contenu de qualité et parfaitement structuré aura forcément une meilleure image aux yeux des internautes. L’expérience utilisateur est également une notion à prendre en compte. Vous pouvez faire appel à une agence e-réputation ou une agence SEO pour vous aider à établir une stratégie adaptée.

Pensez à toujours surveiller votre réputation en ligne afin d’agir efficacement en cas de diffamation ou d’attaques injustifiées. L’algorithme Google vous permet d’être alerté rapidement en cas de publication diffamatoire.

La dynamisation des réseaux sociaux

Être actif sur les différentes plateformes vous permettra d’être au plus près de votre public cible. Pour ce faire, investissez dans le community management. Un community manager vous aidera à créer du contenu dynamique et à l’image de votre marque. Il saura également éveiller la curiosité des internautes et donner à ceux-ci l’envie de découvrir votre entreprise.

Quels sont les outils gratuits et payants pour surveiller son E-réputation ?

Il existe de nombreux outils pour surveiller son e-réputation, tant gratuits que payants. Voici quelques-uns des outils les plus populaires :

Outils gratuits:

  • Google Alerts: permet de recevoir des notifications par courrier électronique lorsque des mots-clés spécifiques apparaissent dans les résultats de recherche Google
  • Mention: permet de surveiller les mentions en ligne de votre marque, de votre nom ou de vos mots-clés sur les réseaux sociaux, les forums, les blogs, etc.
  • Brand24: permet de surveiller les mentions en ligne de votre marque et de mesurer l’engagement des consommateurs
  • Social Mention: permet de surveiller les mentions de votre marque sur les réseaux sociaux et les blogs

Outils payants:

  • Brandwatch: un outil complet pour la surveillance et l’analyse de l’e-réputation, qui permet de suivre les mentions en ligne, les réseaux sociaux, les forums, etc.
  • Hootsuite: permet de surveiller les mentions en ligne de votre marque sur les réseaux sociaux, les blogs, les forums, etc. L’outil vous offre la possibilité de répondre directement aux contenus de vos clients. Simplicité d’utilisation et performance sont les maîtres-mots.
  • Talkwalker: permet de surveiller les mentions en ligne de votre marque sur les réseaux sociaux, les blogs, les forums, les médias traditionnels, etc.

Ces outils peuvent aider les entreprises à surveiller leur e-réputation, à comprendre les opinions des consommateurs et à prendre des mesures pour améliorer leur image en ligne. Il est important de choisir l’outil qui convient le mieux à vos besoins et à votre budget.

Quelles sont les éléments essentiels à retenir ?

  • L’e-réputation regroupe toutes les informations concernant votre entreprise ;
  • Avoir une excellente e-réputation vous permettra de gagner la confiance de votre public cible et de fidéliser vos clients ;
  • Faire appel à un community manager vous permettra d’exploiter tous les outils essentiels et stratégiques pour gérer au mieux votre e-réputation ;
  • La stratégie de référencement naturel est un élément indissociable de la e-réputation.

Ergonomie Web

Ergonomie site web pour le SEO

Pour la conception d’un site internet, il est important de prendre en compte les besoins et les attentes des utilisateurs. En plus d’être un critère décisif pour un internaute, l’expérience utilisateur figure également parmi les principaux paramètres évalués par les robots d’exploration de Google. On parle également d’ergonomie web. De quoi s’agit-il ? En quoi est-ce important d’un point de vue SEO ? Comment s’y prendre ?

Définition de l’ergonomie web

L’ergonomie web est définie comme l’ensemble des études et des connaissances techniques permettant d’optimiser l’expérience utilisateur. En d’autres termes, un site web ergonomique offre un maximum de confort, d’efficacité et surtout de sécurité pour l’utilisateur. Il veille à ce que le visiteur du site puisse trouver facilement les informations qu’il recherche.

Un site web ergonomique doit :

  • Être efficace : il doit offrir une navigation fluide ;
  • Être efficient : les internautes doivent pouvoir effectuer leurs recherches dans les meilleurs délais et avec un minimum d’erreurs ;
  • Répondre aux exigences des internautes : il faut que le site soit conçu selon les attentes des internautes. Il faut que ceux-ci apprécient leur expérience de navigation.

Importance de l’ergonomie web

Selon les études menées, les pages les mieux classées par Google sont celles qui présentent une véritable ergonomie optimisée. En effet, le principal objectif d’un moteur de recherche est de répondre au mieux à la requête de l’internaute. Celui-ci est non seulement à la recherche d’information, mais aussi d’une expérience de navigation agréable.

En investissant dans l’ergonomie web, vous améliorez :

  • Expérience utilisateur positive : une bonne ergonomie peut améliorer l’expérience utilisateur en rendant le site plus facile à naviguer, plus rapide à charger et plus agréable à utiliser.
  • Conversion : un site ergonomique peut encourager les utilisateurs à rester sur le site et à effectuer des actions (tunnel de conversion / parcours client), telles que faire un achat ou remplir un formulaire, ce qui peut augmenter les taux de conversion.
  • Référencement naturel : les moteurs de recherche accordent une importance croissante à la qualité de l’expérience utilisateur dans leur algorithme de classement, donc un site ergonomique par une architecture efficace peut améliorer le budget crawl et ainsi son référencement naturel.
  • Accessibilité : un site ergonomique peut être accessible à un plus grand nombre d’utilisateurs, y compris ceux avec des besoins spéciaux, en conformité avec les normes d’accessibilité.
  • Fiabilité de la marque : un site ergonomique peut renforcer la confiance des utilisateurs en la marque et améliorer la réputation en ligne.

Les caractéristiques d’un site web ergonomique

Pour être conforme aux règles d’ergonomie, un site web doit réunir quelques critères :

  • Navigation claire : structure de navigation simple et intuitive pour faciliter la découverte des informations.
  • Conception responsive : capable de s’adapter à différentes tailles d’écran et à différentes plateformes pour une expérience utilisateur optimale.
  • Texte lisible : police, taille et couleur de police adaptées pour une lecture facile. Le wording ou contenu doit être aéré et dépourvu de fautes
  • Contenu facile à trouver : le site doit présenter une excellente hiérarchie visuelle,un contenu organisé de manière cohérente et facile à trouver avec des titres clairs et des sous-titres.
  • Chargement rapide : pages qui se chargent rapidement pour minimiser l’attente de l’utilisateur.
  • Interactions faciles : Les procédures de commande, de réservation ou encore de demande d’informations doivent être optimisées. Des boutons et liens clairs et intuitifs pour une navigation fluide.
  • Accessibilité : conformité aux normes ISO 9241 d’accessibilité pour permettre à tous les utilisateurs, y compris ceux ayant des besoins spéciaux, d’utiliser le site.
  • Feedback clair : indications claires pour les actions réussies ou non réussies de l’utilisateur.
  • Ergonomie mobile : conception optimisée pour les appareils mobiles pour une expérience utilisateur optimale sur ces appareils, site responsive design.

L’objectif de ces critères est de garantir que les utilisateurs peuvent facilement trouver les informations qu’ils cherchent et interagir avec le site de manière efficace et agréable.

Quelques conseils pour un site ergonomique

Avant d’agir, pensez à créer des buyers personas. Cela vous permettra de comprendre le public que vous souhaitez cibler et d’adapter l’interface de voter site en fonction. Vous souhaitez améliorer l’ergonomie de votre site web, travaillez sur la vitesse de chargement des pages, l’aspect visuel du site, l’accessibilité à tous types de navigateur, etc. Vous pouvez également veiller à ce que votre site soit parfaitement accessible via un mobile. Si besoin, faites-vous aider par un ux designer. Celui-ci saura vous proposer des solutions innovantes en matière de conception d’interface et autre.

Besoin d'améliorer l'ergonomie web par une meilleure expérience utilisateur ?

Contactez un consultant SXO pour un audit Gratuit !
OSCAR Référencement - points

Quels sont les outils et techniques d'études principalement utilisés en ergonomie web

Les outils et techniques d’étude les plus couramment utilisés en ergonomie web incluent :

  • Tests utilisateurs avec observation en direct : permettent de comprendre comment les utilisateurs interagissent avec un site web ou une application.
  • Sondages et questionnaires : permettent de collecter des données quantitatives sur les opinions et les préférences des utilisateurs.
  • Analyse de la heatmap (eye tracking) : visualise la façon dont les utilisateurs interagissent avec un site enregistrant où ils cliquent sur les pages.
  • Enquêtes en ligne : permettent de collecter des commentaires détaillés sur l’expérience utilisateur.
  • Évaluation heuristique : une méthode d’analyse critique pour identifier les points de frictions et problèmes d’utilisabilité d’un site web.
  • Analyse de la session par web analytique : suivi de l’expérience utilisateur sur un site en enregistrant les actions et les décisions des utilisateurs.
  • Tests de performance : mesure la vitesse et la qualité de la réponse d’un site web.
  • Ces outils et techniques sont souvent combinés pour obtenir une compréhension complète de l’expérience utilisateur et aider à améliorer l’ergonomie du site.

Erreur 404

Erreur 404 définition impact sur le référencement

Lorsque vous tentez d’accéder à une page, il arrive que votre navigateur web affiche le message « Error 404 not found ». Il s’agit tout simplement d’un code http transmis par un serveur web à cause d’une page web introuvable, indisponible, supprimée ou tout simplement inexistante.

Les causes possibles d’une page d’erreur 404

Si les pages 404 sont particulièrement fréquentes, c’est qu’il existe de nombreuses possibilités d’anomalies à l’origine du problème :

  • Il se peut que l’adresse URL Google ait été mal saisie par l’internaute ;
  • Il arrive également que les webmasters aient effectué une erreur dans l’insertion des liens externes et que ceux-ci mènent vers une page supprimée;
  • Lorsque vous supprimez une page sans mettre en place une redirection site internet (redirection 301 ou 302), il est tout à fait probable que les internautes tombent sur des erreurs d’exploration ;

Les erreurs 404 sur votre site peuvent également s’afficher après une refonde de site. C’est pourquoi il est important de vérifier que les pages aient été bien redirigées vers une nouvelle URL.

Les conséquences d’une erreur 404 pour le référencement SEO

Les moteurs de recherche ne procèdent à aucune action manuelle contre les pages 404. Toutefois, celles-ci peuvent handicaper le référencement on-site et off-site de votre site web. Pourquoi ?

  • Mauvaise expérience utilisateur : Lorsqu’un utilisateur clique sur un lien et se retrouve face à une erreur 404, cela peut nuire à l’expérience utilisateur sur le site. Les moteurs de recherche prennent en compte l’expérience utilisateur pour évaluer le classement des sites dans les résultats de recherche.
  • Perte de trafic : Les erreurs 404 peuvent entraîner une perte de trafic sur le site, car les utilisateurs ne peuvent pas accéder à la page souhaitée. Cela peut également décourager les visiteurs de rester sur le site et d’interagir avec d’autres pages.
  • Échec de l’indexation : Les erreurs 404 peuvent empêcher les moteurs de recherche d’indexer correctement les pages de votre site. Si une page ne peut pas être indexée, elle ne sera pas visible dans les résultats de recherche.
  • Problèmes de liens internes : Comprendre votre site web et ses liens internes par les moteurs de recherche est essentiel pour le SEO. Les erreurs 404 peuvent rendre votre site difficile à explorer.
  • Perte de jus de lien : Les backlinks sont des liens externes qui pointent vers votre site Web. Ils donnent de la puissance et de l’importance à Google. Si votre backlink pointe vers une page 404, vous perdez tous vos précieux bénéfices !
  • Mauvaise optimisation pour les moteurs de recherche : Les erreurs 404 peuvent également nuire à l’optimisation pour les moteurs de recherche en rendant difficile la compréhension du contenu et de la structure de votre site par les moteurs de recherche.

Budget crawl gaspillé : les robots de Google ne perdent généralement pas de temps à explorer des sites Web. Le temps d’exploration est limité. Lorsque Googlebot passe du temps sur une page 404, ce temps est perdu.

Comment corriger une erreur 404 ?

L’outil google search console vous permet d’identifier les erreurs 404 en toute facilité. Une fois que la liste est définie, il vous suffit de modifier les liens erronés. Vous pouvez également procéder à une redirection permanente ou temporaire, en fonction de vos besoins. Sachez qu’il est également possible de personnaliser vos pages 404. Cela est particulièrement utile dans des cas inévitables. N’oubliez pas d’inclure un lien vers la homepage ou vers la page la plus pertinente. Enfin ajoutez un moyen de signaler une page 404 est très efficace pour régler le problème.

Quels sont les outils pour détecter et corriger les erreurs 404 ?

  • Google Search Console : Cet outil gratuit de Google vous permet de surveiller les erreurs 404 sur votre site web et de les résoudre. Il fournit également des données sur les performances de votre site dans les résultats de recherche.
  • Screaming Frog : Cet outil de crawl de site web vous permet de scanner l’ensemble de votre site pour trouver les erreurs 404 et les liens brisés.
  • Ahrefs : Cet outil de suivi de référencement vous permet de détecter les erreurs 404 et les liens brisés sur votre site. Il fournit également des données sur les backlinks entrants et sortants de votre site.
  • SEMrush : Cet outil de marketing numérique vous permet de suivre les erreurs 404 sur votre site ainsi que les liens brisés. Il fournit également des données sur les performances de votre site dans les résultats de recherche et sur les tactiques de marketing concurrentes.

D’autres outils comme, brokenlinkscheck.com, Dead Link checker ou Integrity checker sont aussi efficaces.

Expérience Utilisateur UX

expérience utilisateur UX en SEO

L’expérience utilisateur ou UX fait partie des notions les plus importantes dans la communication digitale. Elle est prise en compte, non seulement par les webmasters dans la création de site, mais aussi par les crawlers dans le classement des pages web.

Qu’est-ce que l’expérience utilisateur ?

L’acronyme UX pour user experience traduit le parcours holistique que les utilisateurs traversent lorsqu’ils utilisent un site internet, un produit, un système, un service, un marque, etc.. Ce terme englobe toute forme d’interaction virtuelle entre l’homme et la machine. Elle vise à optimiser la satisfaction et la fidélité des utilisateurs en créant une expérience agréable et intuitive. L’UX (la « facilité d’usage ») comprend plusieurs aspects tels que la facilité d’utilisation, la convivialité, l’efficacité, la sécurité, la satisfaction et la motivation. Il est particulièrement fréquent dans l’élaboration de sites internet et applications mobile.

Le concept d’UX a vu le jour vers la fin du XXème siècle par Donald Norman, un professeur spécialisé dans les sciences cognitives. La considération de l’expérience utilisateur dans les stratégies de marketing digital a apporté de véritables changements dans la conception de la relation d’une marque avec ses utilisateurs.

De nombreux chercheurs se sont penchés sur ce sujet et ont tenté de réaliser toutes sortes de cartographies. On peut citer par exemple Jesse James Garret, Daniel Würstl, Digital Product Studio, Magnus Revang, Thomas Pluralvonglas, Corey Stern, etc.

Ne pas confondre UX et utilisabilité

L’utilisabilité se concentre sur la mesure de la facilité d’utilisation d’un produit, d’un système, d’un service, etc. Cela inclut des éléments tels que la rapidité d’exécution des tâches, la clarté de l’interface, la compréhension des instructions et la satisfaction de l’utilisateur.

L’importance de l’UX pour un site internet

Un site internet est souvent la première interaction d’une marque avec le public cible, surtout pour les sites e-commerce. C’est pourquoi il est crucial de faire bonne impression et d’offrir au visiteur une expérience agréable. Travailler sur l’expérience utilisateur est un excellent moyen d’attirer l’attention de clients potentiels et de générer des leads qualifiés. Cela peut également avoir une influence sur votre e-réputation.

L’expérience utilisateur est également un indicateur utilisé par les moteurs de recherche pour l’indexation des sites web. En effet, les robots d’exploration vont prendre en compte de nombreux paramètres tels que la vitesse de chargement, l’architecture du site, l’UX design, etc. Investir dans une meilleure expérience utilisateur vous permettra ainsi d’optimiser votre positionnement dans les SERP (pages de résultats de recherche).

Pour évaluer l’impact de l’UX sur les visiteurs de votre site, vous pouvez vous baser sur différents indicateurs comme le taux de rebond, le taux de conversion, etc.

Vous souhaitez en savoir plus sur l'Expérience Utilisateur UX ?

Rencontrons nous !
OSCAR Référencement - points

Les éléments à prendre en compte pour optimiser l’UX design de votre interface web ?

Il est important de faire une étude des buyers personas en amont pour identifier les attentes et les besoins de votre public cible. Pour améliorer l’expérience utilisateur, vous devez travailler sur différents paramètres :

  • Vous devez proposer un contenu de qualité, notamment avec des mots-clés parfaitement ciblés, des phrases correctes, des informations pertinentes, etc. La lecture doit être claire et agréable ;
  • Optimisez également vos appels à l’action ou CTA pour donner à l’internaute l’envie d’acheter, de solliciter ou de réserver ;
  • Veillez à ce que votre site soit responsive. Il doit être accessible à tous types de supports (smartphone, tablette, PC, etc.) ;
  • Investissez dans une interface dynamique, ergonomique et à l’image de votre marque. Faites le bon choix de logo, de couleurs, de photos, de vidéos, de police, de styles de boutons, etc. ;
  • Vous devez surtout penser au temps de chargement de votre site et de vos applications. Il faut que le chargement de vos pages se fasse dans les plus courts délais.

Quels sont les 10 piliers de l’expérience utilisateur ?

  • Comprendre les utilisateurs et leurs besoins.
  • Garder les choses simples et intuitives.
  • Créer une interface cohérente et facile à utiliser.
  • Favoriser la rapidité et l’efficacité.
  • Éviter les erreurs et faciliter la correction.
  • Favoriser la flexibilité et la personnalisation.
  • Assurer la sécurité et la protection des données.
  • Créer une esthétique attrayante et cohérente.
  • Favoriser la satisfaction et la motivation des utilisateurs.
  • Continuer à évaluer et à améliorer l’expérience utilisateur.

Il est important de noter que ces principes peuvent varier en fonction du contexte et des objectifs d’un produit ou d’un service donné, et il peut y avoir des variations et des ajouts spécifiques à chaque situation.