Le lancement d’un nouveau site Web pour changer votre identité visuelle, pour rajouter de nouveaux produits ou services pourrait donner un grand coup de pouce à votre entreprise.

Mais cela pourrait également retarder vos efforts de référencement naturel durement gagnés si vous ne preniez pas les bonnes mesures lors de votre lancement.

Un nouveau site internet perd en moyenne environ 5% à 7% du trafic lors d’une refonte.

Principale raison ?

Des redirections mal exécutées. Mais pas que ça. Nous avons listé les principales causes.

 

La bonne nouvelle est que votre site devrait se rétablir d’ici quelques semaines si vous avez tout fait correctement. Vous pouvez maintenir votre référencement internet, quelque soit l’importance des modifications :

  • nouveau Template
  • le rendre responsive design
  • ajouter de nouvelles pages
  • ajouter de nouvelles fonctionnalités
  • déplacer des pages
  • changer votre nom de domaine
  • passer votre nom domaine en HTTPS
  • etc…

 

Pour cela,  il faut une stratégie prudente qui protège l’intégrité de votre référencement naturel.

Voici comment modifier votre site sans casser votre référencement naturel 

 

1/ Nettoyer les liens cassés  en erreur 404 et images manquantes 

Déterminez les pages à déplacer avant de prendre le temps de tout transférer sur un nouveau site. Vous pouvez constater que vous avez des liens rompus et des erreurs 404 vers des pages mortes qui ne doivent pas être déplacées en premier lieu.

 

Trouver les liens brisés n’est pas si difficile si vous utilisez les bons outils SEO. Votre système de gestion de contenu propose probablement déjà des plug-ins pour les vérificateurs de liens brisés qui peuvent réduire considérablement votre temps passé. Par exemple, le plugin Broken Link Checker pour WordPress peut analyser votre site Web, réparer les liens rompus et rechercher les images manquantes.

 

Un service gratuit comme Atomeso peut vous aider à localiser les pages en erreur 404 et liens morts sur votre site. Vous pouvez également installer leur extension Chrome ou leur application Shopify pour vous aider à identifier les liens périmés et inutilisés susceptibles d’affecter votre netlinking et d’entraîner une perte de votre visibilité et de vos ventes.

2/ Analysez la performance de votre meilleur (et pire) page de contenu 

Il est difficile de laisser tomber les pages peu performantes et les articles de blog après avoir passé des mois ou des années à construire méticuleusement votre contenu. Mais en réalité, la suppression d’un pourcentage important de votre site Web peut réellement aider à améliorer le classement de votre site.

En même temps, vous pouvez économiser du temps et des efforts lorsque vous déplacez des pages vers un nouveau site.

 

Il y a quelques années à peine, il était courant d’écrire des articles de blog de 500 mots tout en préservant le classement de votre page Google. À l’heure actuelle, le contenu le plus performant oscille souvent entre 1000 et 2 400 mots. Vous pouvez en fait augmenter votre classement dans Google en abandonnant votre contenu peu performant et en vous concentrant sur un site où la majorité de vos pages et de vos blogs riches en SEO génèrent du trafic de qualité.  Voici quelques conseils pour rédiger un contenu de qualité.

 

Comment identifier les pages à faible valeur ?

Connectez vous à votre compte Google Analytics, analysez l’historique de votre trafic sur une période de 2 ans. Et listez les pages qui génèrent du trafic. Allez dans « Acquisition », puis « Canaux » puis « Page de destination ». Les pages qui ne se trouvent pas dans le tableau ne génèrent pas de trafic.

Nous utilisons un outil payant, qui nous indique le pourcentage de pages actives (en bleu) et de pages inactives (en rouge)

 

Page SEO de faible qualité

Pages ayant pas suffisamment de contenu

 

3/ Focus sur les redirections 301 et 302 

Après avoir terminé les étapes ci-dessus, vous entrez dans la phase où vous pouvez commencer à vous concentrer sur 3xx. Le terme représente les redirections 301 et 302. Mais ne laissez pas la terminologie vous confondre: cela signifie simplement que votre site Web demande aux moteurs de recherche de rediriger les anciens liens vers vos nouveaux liens.

Les experts SEO  ont déjà supposé que Google refusait d’utiliser tout type de redirections 3xx et craignait que cela ne dilue le classement des pages.

Cependant, en 2013, Matt Cutts de Google a déclaré que 301 redirections ne perdent pas de valeur.

 

Il existe de nombreux tutoriels sur la redirection rapide et en toute sécurité des pages Web. Pour rediriger les URL, vous pouvez utiliser l’outil pratique de redirection d’URL d’iPage

 

Connectez-vous à l’éditeur .htaccess, puis cliquez sur Redirection d’URL. Les paramètres actuels du répertoire sélectionné s’affichent dans la section Paramètres de redirection actuels.

Entrez l’URL à rediriger, par rapport à la racine de votre site. Exemple: /olddir/oldfile.html = http://votresite.com/olddir/oldfile.html.

Entrez l’URL complète vers laquelle l’URL redirigée devrait aller.

Cliquez sur Enregistrer pour enregistrer vos paramètres. Vous pouvez également cliquer sur Réinitialiser pour effacer les champs.

Pour supprimer des entrées de redirection, cliquez sur l’icône de suppression dans le tableau de la section Paramètres de redirection actuels.

 

N’oubliez pas qu’il ne faut pas seulement rediriger les liens, il faut aussi réfléchir. Concentrez-vous sur les meilleures pratiques etdéplacez proprement votre contenu existant vers une page ou un article de blog avec le même contenu.

 

En d’autres termes, prendre un lien de page de rang élevé et le diriger vers une qualité inférieure peut avoir un impact négatif sur votre référencement. En outre, votre référencement naturel pourrait en prendre un coup en le dirigeant vers une page ou un message complètement différent.

4/ Noindex votre site de test

Ne déplacez pas ou ne redirigez pas vos pages sans empêcher les moteurs de recherche d’indexer d’abord votre nouveau site. Sinon, Google pourrait commencer à indexer votre site de test et compliquer le référencement de votre site avant que vous ne soyez vraiment prêt à appuyer sur le bouton.

 

Heureusement, Google propose un moyen relativement simple de bloquer l’indexation de la recherche à l’aide de balises méta afin d’éviter son exploration. Incluez une balise méta noindex dans le code HTML de la page afin que Googlebot la voie et la supprime des résultats de recherche Google.

 

Le processus est relativement facile, même si vous n’êtes pas aussi féru de technologie:

 

Placez la balise META suivante dans la section <head> de votre page: <meta name = « robots » content = « noindex »>

Demandez à Google de redéfinir votre page à l’aide de l’outil Fetch as Google.

Il est possible d’ignorer complètement cette étape car Google n’a probablement pas encore exploré votre site de test.

Cependant, jouez prudemment et lancez toujours l’extraction au cas où votre site actuel et votre site de test seraient indexés. Sinon, vous pourriez rencontrer du contenu en double et d’autres problèmes de référencement.

 

Si vous avez le fichier robots.txt, utilisez l’outil de test robots.txt pour débloquer votre page de Google. Cet outil est également utile si vous ne savez pas vraiment si vous avez des robots qui bloquent les robots d’exploration de Google. Il vous dira si vous êtes OK ou si des fichiers de robots bloquent leurs tentatives

5/ Testez vos nouvelles pages 

Avant de commencer à indexer votre nouveau site, vous devez effectuer des tests minutieux avant de pouvoir déplacer les pages. Prenez un moment pour tester vos pages et vos publications sur votre nouveau site et rechercher les liens brisés. Et une fois que vous avez tiré sur la redirection, vous pouvez supprimer la demande noindex sur votre nouveau site.

 

Vous pouvez également envisager de placer une requête noindex temporaire sur votre ancien site jusqu’à ce que vous soyez certain de vouloir déconnecter votre ancien site. Ne la laissez pas rester trop longtemps, sinon Google risquerait d’analyser les deux sites et d’avoir un impact négatif sur votre référencement internet.

 

6/ Pensez à vos balises méta et au Sitemap

N’oubliez pas de migrer avec les pages de contenu, vos balises « méta title » et de vos champs de méta-description, en particulier si vous avez déjà travaillé avec une agence de référencement naturel sur ce domaine. Vous devez également exécuter un plan Sitemap capable d’explorer l’ensemble des pages de votre nouveau site et de le soumettre à Google pour accélérer l’indexation de votre site.

 

 

 

7/ Vérifiez vos backlinks

En théorie, vos redirections devraient envoyer proprement votre public à votre nouveau site. Mais vous devriez également penser à vos backlinks et vous assurer qu’ils sont également nettoyés déplacés vers votre nouveau site. Un outil tel que WebMeUp permet de vérifier rapidement les liens retour de votre site pour savoir qui vous connecte. Cependant, cette étape s’adresse aux personnes excessivement prudentes qui veulent s’assurer que leurs backlinks fonctionnent correctement.

 

Tous les backlinks ne sont pas créés égaux. Si vous trouvez des sites de spam de qualité médiocre qui vous renvoient, il est inutile de sauter par-dessus des obstacles et d’essayer de contacter leurs webmasters pour modifier les liens.

Concentrez-vous sur des liens et des sites de qualité et contactez les propriétaires de sites Web. Bien que vos liens doivent maintenant être dirigés vers votre nouveau site, cela peut donner une assurance supplémentaire de demander que les liens soient modifiés manuellement.

 8/ Vérifiez les balises

Lorsque tout est créé, exécutez Screaming Frog sur l’environnement intermédiaire pour vous assurer de ne pas manquer ou d’avoir en double les balises H1 et H2, les balises de titre et les méta-descriptions.

Vérifiez vos H1, H2, H3 pour améliorer votre référencement de votre nouveau site

Une fois que tout est en ordre et que vous avez effectué un audit technique SEO pour vous assurer que le site n’a pas de facteur technique bloquant, un temps de téléchargement des pages optimisé (inférieur à 600ms) et ce dernier fonctionne sous différents navigateurs.

Si tout est au vert alors il est temps de le mettre en ligne.

 

 

9/ Surveiller et affiner vos résultats

Le fait de suivre les meilleures pratiques SEO et d’être excessivement minutieux et prudent ne remplace pas la nécessité de surveiller vos résultats. Les moteurs de recherche et les algorithmes peuvent être instables et le taux d’erreur humaine ou d’imprévus est élevé.

Prenez le temps de surveiller vos résultats pour voir comment votre visibilité,  le classement de vos mots clés est affecté, de manière positive ou négative.

 

Pendant que vous surveillez vos résultats, concentrez-vous sur la création d’articles riches en mots clés, longs et de grande qualité, contenant de nombreuses images ou des supports tels que des infographies et des vidéos.

Pour aller plus loin, voici 4 conseils pour une stratégie SEO efficace

 

Utilisez un plugin comme Yoast SEO pour vous aider à vérifier le contenu de votre site et à optimiser vos mots clés. En fin de compte, votre nouvelle stratégie de site Web doit être proactive sur la santé de votre référencement.

Non seulement il s’agit simplement d’une bonne pratique, mais vous concentrer sur votre référencement à long terme peut vous aider à résoudre les éventuels problèmes liés à votre déménagement sur le référencement.

10/ S’assurer que les outils d’analyse de site Web sont en place

Cette étape ne s’applique que si votre site Web récemment repensé réside dans un domaine différent de votre ancien. Si vous lancez une nouvelle refonte avec le même nom de domaine et la même URL, inutile de vous inquiéter à ce sujet!

Attention passer de HTTP à HTTPS est considéré comme un nouveau nom de domaine.

 

Changement d'adresse search console referencement Changer de domaine n’est pas une situation idéale en ce qui concerne l’optimisation des moteurs de recherche, mais vous pouvez atténuer la plupart des risques. La console de recherche Google doit être configurée et vérifiée sur votre ancien site. Rendez-vous ensuite dans le tableau de bord et recherchez l’option «Changement d’adresse». C’est l’équivalent en ligne du dépôt d’un changement d’adresse au bureau de poste.

 

 

 

Désormais, Google saura que vous avez changé de domaine et que toute la « puissance de référencement » que vous aviez accumulée sur l’ancien domaine doit maintenant être affectée au nouveau domaine.

 

 

11/ Demander à Google de chercher, explorer et indexer

Une fois que votre nouveau site Web est en ligne, vous souhaitez encourager les moteurs de recherche à indexer votre site le plus rapidement possible. Dans la console de recherche Google du nouveau site Web, sélectionnez « Explorer », puis « Récupérer en tant que Google ». Vous souhaitez effectuer cette récupération pour le bureau et le smartphone (à l’aide des options de la console de recherche Google, et non pas littéralement sur un smartphone).

 

Cliquez ensuite sur « Demande d’indexation ». Dans quelques jours, Google analysera votre nouveau site et indexera toutes ses pages.

Demande d'indexation nouvelle URL

En conclusion

Le lancement d’un site Web remodelé n’est pas nécessairement une catastrophe SEO. En fait, toutes les étapes dont nous avons parlé dans cet article sont relativement simples. La clé est de rester prudent et de s’assurer que toutes vos bases sont couvertes de redirections. Si vous suivez les étapes que nous vous avons fournies, vous éviterez tous les principaux risques potentiels liés au référencement.

 

Voici une check-list pour ne rien oublier :

  1. Nettoyer vos erreurs 404 et images manquantes
  2. Analyser les performances de vos pages pour enlever celles qui ne génèrent pas de trafic
  3. Importez vos redirections 301
  4. Vérifiez vos redirections 301 pour vous assurer que si vous avez bien refait vos pages avec le meilleur classement, elles redirigent là où elles devraient aller.
  5. Faire que les tags schema.org soient toujours implémentés
  6. Vérifiez la pertinence de vos nouvelles balises (Hn et méta description)
  7. Assurez-vous que les codes de suivi sont toujours opérationnels (Google analytics et Google search console)
  8. Relancez le vérificateur de lien brisé
  9. Soumettre une nouvelle soumission à Google Search Console

 

Une fois votre liste de contrôle post-lancement terminée, prenez un verre, mais n’oubliez pas que le travail n’est pas terminé!

 

Vous devriez surveiller régulièrement votre nouveau site pour détecter tout problème. Consultez la console de recherche Google pour connaître le nombre de pages indexées dans Google afin de vous assurer qu’aucune page n’a été supprimée, suivez le suivi des impressions et des clics, ainsi que votre classement.

 

Il est important de surveiller ces éléments comme le lait sur le feu. Il est plus facile de récupérer des positions quelques jours après la mise en ligne du site. S’apercevoir d’une chute de votre visibilité et donc de votre trafic sera plus compliqué de le récupérer après quelques semaines.

 

Vous avez travaillé dur pour construire une visibilité pertinente et pérenne de votre ancien site. Vous avez maintenance touts les éléments pour ne pas perdre votre référencement naturel sur votre nouveau site.

 

Avez-vous des conseils ou des idées sur la refonte de votre site sans casser votre référencement?

Faites-nous savoir en laissant un commentaire ci-dessous: