Pourquoi et comment traiter les pages zombies pour améliorer le référencement?

pages orphelines zombies SEO

Vous avez remarqué que le positionnement de votre site chute dans les SERPs ? Vos analyses Google Analytics vous démontrent que les visiteurs de votre site y passent de moins en moins de temps ? Certaines de vos pages ne génèrent pas ou plus aucune activité ou leur performance SEO est quasi nulle ? C’est l’heure de toiletter votre plateforme en traitant les pages zombies. Oui, tout comme dans les films, votre site peut abriter des zones « morts-vivants » qui minent sa qualité globale. Découvrez dans ce dossier pourquoi et comment détecter et purifier votre site internet de ces pages et liens inutiles.

Une page zombie : qu’est-ce que c’est ?

Plusieurs caractéristiques permettent de définir une page zombie. Généralement, elle concentre tellement de dysfonctionnements qu’elle ne présente aucun intérêt pour l’internaute et les algorithmes de Google. En réalité, le moteur de recherche bonifie le positionnement d’un site suivant la qualité de ses contenus, mais également la structuration des rubriques qu’elle comporte et l’expérience utilisateur. Voici les différents cas de figure.

Les pages faiblement ou pas du tout optimisées SEO

Le référencement d’une page est axé sur les mots clés utilisés, mais aussi sur la structure du contenu dans son ensemble. Un titre trop longue, des balises Alt et légendes manquantes pour décrire les images, des balises Hn mal agencées… voilà autant d’éléments qui font décroître la côte de vos pages que les robots de Google sous-évaluent.

Les pages aux contenus « out of date »

Les pages dont les contenus sont caducs perdent progressivement leur valeur. Ceci, parce que pour les algorithmes des moteurs de recherche leur contenu n’est pas régulièrement actualisé. Il en est de même, lorsqu’elles contiennent des textes de moins 300 mots.

Les pages qui ne figurent pas dans un index

Il s’agit ici de celles qui ne reçoivent pas de visiteurs parce que Google a eu du mal à les crawler rapidement. En fait, les robots consacrent une durée proportionnelle au nombre de pages que contient un site. Ainsi, lorsque celles-ci mettent du temps à se charger ou que certains scripts ne fonctionnent pas, l’algorithme n’arrive pas à vite les indexer avant de passer au suivant.

Les pages non responsive

Les internautes utilisent plusieurs terminaux pour accéder à Internet. Ici, la priorité est accordée aux smartphones. Lorsque des pages mettent du temps à s’afficher ou que le rendu graphique paraît peu attrayant, Google estime au regard du comportement des visiteurs et du temps qu’ils passent sur ces pages, qu’elles offrent une expérience utilisateur de faible qualité. Elles se trouvent par conséquent déclassées.

Les pages que les crawls ne détectent pas

Encore appelées pages orphelines, elles ne se rapportent à aucun lien et se trouvent abandonnées dans votre maillage interne. Les moteurs de recherche les détectent peut-être parce qu’elles comportent des mots clés, mais ne les positionnent pas par manque de backlinks.

Les annexes jugées « sans intérêt »

Ces pages se retrouvent toujours au pied du site ou footer et les internautes n’y recourent presque jamais. Citons à titre d’exemples :

  • les mentions légales ;
  • la politique de confidentialité ;
  • le RGPD ;
  • le glossaire ;
  • etc. 

C’est pourquoi elles ne sont d’ailleurs pas référencées.

Pages zombies : quel impact pour votre référencement SEO ?

On le dit souvent, une tomate pourrie est mauvaise pour le panier. Par analogie, une ou plusieurs pages zombies finissent toujours par desservir l’ensemble du site. Dans une publication datant de 2011, un professionnel de Google insistait sur la nécessité de construire des sites web de qualité offrant une belle expérience aux internautes.

En fait, depuis le lancement de Panda, de nombreuses améliorations se sont succédé pour opérer le positionnement des sites dans les SERP. Même si les critères spécifiques d’analyse ne sont pas connus du grand public, on peut facilement deviner que les pages avec des contenus utiles pour les utilisateurs affriandent plus les robots. Ceci dit, même si vous disposez d’un bon sitemap et d’un maillage interne de qualité, Google peut toujours mal vous ranker.

Ainsi, les pages zombies représentent un handicap pour l’ensemble du site, en ce sens qu’elles déplaisent aux crawlers. De même, elles génèrent peu ou pas de conversion et entachent l’intérêt de l’adresse web en général.

Comment savoir que son site comporte des pages zombies ?

L’indice le plus flagrant de la présence des pages zombies sur votre site se résume à la perte de position vis-à-vis des concurrents. Lorsque votre plateforme occupait une place convoitée en première page et qu’au fil du temps, elle chute puis finit par se fondre dans la masse de la deuxième page du SERP, il n’y a pas plus éloquent comme signe. C’est pareil lorsque vos indicateurs de performance ou les visites stagnent sur un an. Il ne suffit donc pas d’effectuer le travail d’optimisation une seule fois pour se reposer sur ses lauriers.

L’outil Google Search Console est aussi un bon début. Il présente une interface ergonomique en deux onglets. L’un, pour un reporting de la capacité de rétention de chacune des pages sur une période, et l’autre pour catégoriser les pages selon leur qualité SEO et leur performance technique. Toutefois, cet outil montre ses limites pour les sites avec de nombreuses pages et plusieurs milliers de liens.

Mieux apprécier son profil zombie avec My Ranking Metrics

Le logiciel RM apparaît comme la référence sur le marché SEO pour révéler les besoins de traitement des pages zombies. Il constitue, au sein de notre agence, un outil clé en main que nous utilisons pour analyser vos sites afin de découvrir leur profil zombie. Si votre site comporte un grand volume de liens (plus de 500 000 URL), il nous permet de le passer au peigne fin. Nous faisons ensuite le reporting sous forme d’histogramme avec une catégorisation des pages risquées et de celles qui présentent un Quality score positif.

Au cours de chaque audit SEO, nos experts en référencement passent au crible tous les liens HTML du site indexé à l’exception de la page d’accueil. Il récupère pendant le processus, des données de visites analysées par Google Analytics et évalue les performances de chaque page.

Pages orphelines zombies

 Le diagnostic révèle quatre informations allant des pages inactives (qui n’ont reçu aucune visite sur 1 an), aux pages très appréciées (c’est-à-dire celles qui accueillent plus d’une dizaine de sessions par jour et sur l’année). Ainsi, nous vous rendons ces rapports avec les pages sur lesquelles vous devez travailler. 

Résultats pages zombies SEO

Quelles sont les actions envisageables pour la purification du site ?

Toute initiative visant à traiter les pages zombies est fonction des résultats du diagnostic, car selon l’outil utilisé, vous pouvez identifier les raisons pour lesquelles certaines pages s’avèrent peu performantes. Ainsi, puisque toutes les pages n’ont pas les mêmes problèmes, on procédera au cas par cas en :

  • corrigeant l’optimisation SEO des pages récupérables (actualisation des contenus, meilleurs choix des mots clés, backlinking fonctionnel, balisage Alt et Hn simplifié, etc.) ;
  • désindexant les pages sans rétrograder leur qualité SEO, à condition qu’elles renferment des informations essentielles ;
  • fusionnant certains contenus qui ressemblent à des doublons ;
  • supprimant les pages à indices zombies élèves, etc.

Toutefois, on peut comprendre que certaines pages mettent du temps à acquérir un grand score. Elles ne doivent donc pas subir le même traitement que celles qui existaient depuis un an ou plus. Vérifiez par contre certains détails comme l’affichage de la date de publication, puisque c’est du contenu récent qui intéresse les internautes. De même, élargissez la cible de ces contenus, sauf si avec l’audience très qualifiée, vous générez du trafic naturel.

Besoin d'optimiser votre site, notamment les pages orphelines ou zombies ?

Contactez notre agence SEO
OSCAR Référencement - points

Traitement des pages zombies : c’est bon pour l’environnement

Lorsque vous traitez les pages zombies qui se retrouvent sur votre site, vous allégez celui-ci pour les crawls, de sorte qu’il convient aux préférences des robots de Google. En conséquence, le moteur de recherche revalorise votre positionnement dans les SERP. De plus, les visiteurs restent plus longtemps sur votre site, ce qui indique qu’ils bénéficient d’une meilleure expérience. Un site sans ou avec très peu de pages zombies, c’est surtout bon pour la planète. Surprenant, n’est-ce pas ?

En effet, toute activité sur Internet produit de la pollution. La surchauffe des centres de données et l’utilisation des solutions de refroidissement consomment énormément d’énergie. Or, le volume des recherches par internaute croît sans cesse et les moteurs accueillent des visiteurs par milliard au quotidien, ce qui représente une charge pour les serveurs et pour l’environnement.

Pour participer à l’équilibre écologique via l’écologie numérique, vous pouvez améliorer votre référencement naturel à travers plusieurs actions à savoir :

  • générer moins de liens pour rendre le site léger et agréable pour vos cibles et les crawls ;
  • analyser et traiter les pages zombies convenablement ;
  • rehausser la performance web en optimisant le temps de chargement des pages et l’expérience utilisateur ;
  • opter pour du contenu de qualité ;
  • faire preuve d’honnêteté vis-à-vis des algorithmes Google : évitez de publier les spams, des contenus dupliqués, un backlinking débridé, etc.

Vous l’avez bien compris, traiter ses pages zombies reste avantageux tant pour la notoriété et le référencement de votre site que pour l’environnement. Alors, confiez-nous ce diagnostic pour gagner en notoriété sur Google.

Articles blog

Restez à la page et profitez de nos conseils, meilleurs pratiques SEO et astuces.

Combien de mots faut-il rédiger pour être bien référencé ?

Combien de mots pour un référencement naturel efficace ?

On nous dit souvent de garder notre contenu long car les moteurs de recherche le reconnaîtront comme faisant plus autorité et le classeront plus haut que le contenu court. En réalité, cette notion n'a aucun fondement factuel

SEO et RGPD données personnels du web

RGPD : Quel impact sur le SEO ?

Dans le cadre de leurs activités, les agences SEO récoltent des données. Dès lors, en tant que contrôleur de données, elles sont soumises au RGPD. Retrouvez nos points de vigilance soulevés dans cet article.

Rédaction web - content marketing

Améliorer votre marketing de contenu par 6 astuces efficaces

Le marketing de contenu n'est pas sorcier, mais cela demande beaucoup de patience, de créativité et une vision analytique. Tirez parti des stratégies de marketing de contenu pour ne pas manquer de nombreux prospects.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ut felis justo at dolor dictum dolor.