Slug SEO

slug seo referencement naturel

Définition d’un slug en SEO

Un slug est un identifiant textuel unique qui facilite la définition des adresses URL (Uniform Resource Locator) pour chaque publication, qu’il s’agisse d’un article, d’une page ou d’un type de contenu personnalisé sur un site web. Il constitue également un composant essentiel des permaliens, les URL permanentes visant à pointer de manière stable vers un contenu spécifique.

Ce segment d’URL, appelé également balise texte, se situe juste après le nom de domaine et comporte généralement une suite de mots clés pertinents qui résument ou décrivent le contenu de la page concernée. Ces mots clés sont séparés par des tirets pour en améliorer la lisibilité.

Dans l’URL https://www.exemple.com/articles/optimisation-seo,

« Optimisation-seo » est le slug qui identifie de manière unique la page dédiée à l’optimisation SEO. Le slug doit être soigneusement élaboré pour être à la fois descriptif, concis et optimisé pour les moteurs de recherche, reflétant fidèlement le sujet traité tout en étant aisément mémorisable pour les utilisateurs.

Importance du Slug en référencement

Un slug SEO optimisé est primordial pour le référencement et l’expérience utilisateur. En incorporant des mots clés stratégiques, il augmente le taux de clics en correspondant aux intentions de recherche, ce qui améliore le positionnement et le trafic qualifié vers votre site. Un slug précis réduit aussi le taux de rebond, en alignant les attentes des utilisateurs avec le contenu. De plus, il contribue au maillage interne, renforçant la navigation et la distribution du jus de lien sur votre site. Ainsi, un slug clair et hiérarchisé est essentiel pour une structure de site web optimisée en SEO.

Optimisation des Slugs pour le SEO

Pour optimiser un slug, plusieurs pratiques peuvent être appliquées :

  • Utilisation de mots clés pertinents : Inclure des mots clés spécifiques qui reflètent le contenu de la page.
  • Brièveté et simplicité : Un slug doit être concis et simple. Il est recommandé de ne pas utiliser de mots superflus tels que « et », « ou », etc.
  • Utilisation de tirets pour séparer les mots : Les mots dans un slug doivent être séparés par des tirets (-) pour améliorer la lisibilité et l’indexation par les moteurs de recherche.
  • Éviter les chiffres et les caractères spéciaux : Sauf si les chiffres font partie intégrante du mot clé, il est préférable de les éviter dans un slug.
  • Éviter les accents, espace et signe de ponctuation

Erreurs à Éviter dans la Création de Slugs

Lors de la création de slugs, évitez ces erreurs et prenez en compte ces conseils :

  • Longueur et complexité : Préférez les slugs courts et simples, car les slugs longs et complexes nuisent à la clarté et à l’indexation.
  • Sur-Optimisation : Évitez l’abus de mots clés qui peut être interprété comme une manipulation par Google.
  • Mots inutiles : Ne pas inclure de conjonctions ou prépositions, car ils diluent l’impact SEO.
  • Incohérence : Assurez-vous que le slug reflète précisément le contenu de la page.
  • Slug automatique : Ne vous fiez pas aux slugs générés par défaut par les CMS comme WordPress, qui peuvent être non optimisés. Personnalisez-les pour plus de pertinence.
  • Modification post-publication : Évitez de changer le slug après la publication, car cela peut provoquer des erreurs 404 si Google a déjà indexé l’URL originale.
  • Redirection 301 nécessaire : Si vous devez changer un slug, mettez en place une redirection 301 pour préserver le référencement et éviter les erreurs de navigation.

En conclusion, un slug bien optimisé est un élément clé du SEO sur page. Il ne suffit pas simplement d’incorporer des mots clés dans l’URL; il faut aussi considérer la lisibilité et la pertinence de ces mots clés pour maximiser l’impact SEO de vos pages. En évitant les erreurs courantes et en suivant les meilleures pratiques, vous pouvez améliorer significativement le référencement de votre site.

Suivi de positionnement

Suivi de positionnement SEO referencement

Dans le domaine du référencement naturel, le classement d’un site web par Google est influencé par la qualité et la pertinence de son contenu face aux requêtes des internautes. Un site web bien optimisé tend vers la première position, ou position zéro. Toutefois, le positionnement dans les SERPs (pages de résultats des moteurs de recherche) est variable, d’où l’importance d’un suivi de positionnement SEO régulier.

Cette stratégie de suivi consiste à observer l’évolution de la place d’un site sur Google pour des mots-clés définis, y compris les mots-clés secondaires. Ce suivi permet d’évaluer la visibilité du site sur des moteurs tels que Google, Bing, ou Yahoo et de déceler des pistes d’optimisation pour affiner la stratégie SEO. Ainsi, le suivi assure une adaptation continue aux changements des SERPs, en visant une meilleure réponse aux besoins des utilisateurs et une visibilité accrue.

Pourquoi suivre ses positions en référencement ?

  • Comprendre les performances SEO : Le suivi de positionnement permet de mesurer l’efficacité des stratégies de référencement mises en place. En observant les fluctuations de positionnement, on peut déterminer quelles tactiques fonctionnent et lesquelles nécessitent des ajustements.
  • Concurrence : Cette pratique offre une vision claire de la position relative d’un site par rapport à ses concurrents sur des mots-clés stratégiques. Cela aide à comprendre les actions des concurrents et à adapter ses propres stratégies pour maintenir ou améliorer son classement.
  • Optimisation du contenu : Le suivi permet d’identifier quels types de contenu performent le mieux en termes de positionnement. Cette information est cruciale pour guider la création de nouveau contenu de qualité et l’optimisation de l’existant.
  • Réactivité : En cas de chute soudaine dans les classements, une surveillance régulière peut aider à réagir rapidement. Identifier la cause de la chute (par exemple, une mise à jour de l’algorithme de Google, une pénalité Google ou un problème technique sur le site) permet de prendre les mesures correctives nécessaires.

Comment suivre ses positions SEO ?

  • Outils de suivi : Il existe de nombreux outils, gratuits et payants, dédiés au suivi de positionnement SEO. Google Search Console, SEMrush, Ahrefs, et Moz sont parmi les plus populaires. Ils offrent des insights précieux sur le classement par mots-clés, les variations de positionnement, et d’autres métriques clés.
  • Sélection de mots-clés : La première étape consiste à identifier un ensemble de mots-clés pertinents pour votre secteur d’activité et vos objectifs. Ces mots-clés longues traine serviront de base au reporting et suivi de positionnement.
  • Analyse régulière : Le suivi des positions doit être effectué de manière régulière pour capturer les tendances et réagir aux changements dans les résultats de recherche. La fréquence dépendra de la volatilité de votre secteur et des ressources disponibles, mais une vérification mensuelle est un bon point de départ.
  • Interprétation des données : Les outils de suivi fournissent une grande quantité de données qu’il faut savoir interpréter. Outre le classement pour chaque mot-clé, il est important de prendre en compte le volume de recherche, la difficulté des mots-clés, et le trafic généré.
  • Action : Le suivi de positionnement n’est pas une fin en soi. Les données collectées doivent mener à des actions concrètes pour améliorer le référencement naturel : optimisation du contenu existant, création de nouveau contenu ciblé, amélioration technique du site, mise en place d’une campagne de netlinking, etc.

 

En conclusion, le suivi de positionnement est un pilier du SEO qui permet d’aligner les stratégies numériques avec les objectifs d’affaires. Une pratique régulière et une bonne interprétation des données sont clés pour tirer le meilleur parti de vos efforts de référencement.

SMO Social Media Optimization

SMO Social Media Optimization

Qu'est-ce que le SMO ?

Le SMO est l’acronyme pour (Social Media Optimization) consiste à utiliser les réseaux sociaux pour augmenter la notoriété d’une marque, promouvoir des produits ou des services, générer du trafic vers un site web, et ultimement, accroître les conversions. C’est un des piliers du social selling. Cette stratégie repose sur la création de contenu attractif, l’interaction avec la communauté, et l’utilisation des fonctionnalités spécifiques des plateformes (hashtags, stories, live streaming, etc.) pour maximiser la visibilité et l’engagement. Le SMO, avec le SEO et le SEA (référencements naturel et payant pour les moteurs de recherche), forment le SEM (Search Engine Marketing)

Quelles sont les actions clés pour fonctionner efficacement en SMO ?

Présence sur les plateformes sociales

Les entreprises doivent s’inscrire sur les réseaux sociaux pertinents, créer des profils attrayants, et publier activement du contenu engageant pour interagir avec leur audience. Parmi les plateformes les plus utilisées, on retrouve:

  • Facebook, qui reste incontournable pour de nombreux segments d’audience;
  • Instagram, essentiel pour un ciblage jeune et pour des contenus visuels forts;
  • LinkedIn, inégalé pour le B2B et le networking professionnel;
  • Twitter, qui permet de réagir en temps réel et de participer aux discussions sur l’actualité; 
  • YouTube, pour le partage de contenus vidéo longs et engagés. 
  • TikTok, qui offre une opportunité de toucher une audience jeune à travers des vidéos courtes et tendance, 
  • Pinterest, idéal pour atteindre un public intéressé par des contenus visuels inspirants et thématiques.

Stratégie de contenu spécifique

Semblable à la gestion d’un blog, l’animation des comptes sur les médias sociaux avec du contenu stratégique est cruciale. Il s’agit de diffuser des messages courts et impactants qui captent directement l’attention de l’audience, contrairement aux critères SEO qui privilégient les mots-clés et la longueur du contenu. Le SMO tire parti des publications virales partagées par la communauté pour étendre la portée sur les réseaux sociaux.

Campagnes publicitaires ciblées

La plupart des plateformes de médias sociaux offrent divers formats publicitaires. Par exemple, LinkedIn propose des « Sponsored Contents », « Text Ads », « Sponsored InMails », et « Dynamic Ads », chacun ayant ses propres critères de publication et indicateurs de performance, différents de ceux de Google Ads.

Veille et modération actives

Les réseaux sociaux sont intrinsèquement interactifs, permettant aux abonnés d’aimer, commenter et partager les publications. Cela exige une réactivité constante de la part des entreprises pour gérer leur e-réputation, surveiller les interactions et modérer les contenus pour maintenir une image de marque positive.

Pourquoi le SMO est-il essentiel ?

Augmentation de la visibilité et de la notoriété de la marque

Les réseaux sociaux permettent de toucher un large public de manière rapide et efficace. Une stratégie de SMO bien élaborée accroît la visibilité de la marque et aide à construire une image positive.

Amélioration de l'engagement

Le SMO encourage l’interaction entre la marque et sa cible. Par le biais de contenus engageants et de conversations, les entreprises peuvent mieux comprendre les attentes de leur audience et créer une relation de confiance.

Support du SEO

Bien que distinctes, les stratégies de SEO et de SMO sont complémentaires. Les signaux sociaux (partages, likes, commentaires) peuvent indirectement influencer le positionnement d’un site dans les résultats de recherche, en augmentant sa visibilité et son autorité.

Génération de trafic qualifié

Les réseaux sociaux sont d’excellents canaux pour rediriger les utilisateurs vers un site web. En ciblant de manière précise, le SMO permet d’attirer un trafic plus qualifié, susceptible de se convertir en clients.

Comment optimiser sa présence sur les réseaux sociaux ?

  • Connaître sa cible : Identifier les plateformes où se trouve son audience et comprendre ses comportements et préférences.
  • Créer du contenu de qualité : Le contenu doit être à la fois informatif, divertissant et adapté aux spécificités de chaque réseau social.
  • Être régulier et interactif : Publier régulièrement et interagir avec sa communauté pour maintenir l’intérêt et encourager l’engagement.
  • Utiliser les outils analytics : Analyser les performances de ses publications pour ajuster sa stratégie en conséquence.
  • Encourager le partage : Faciliter le partage de son contenu en intégrant des boutons de partage social sur son site et en incitant à l’action dans ses publications.

En conclusion, le SMO est une composante d’une stratégie de marketing digital. À l’heure où les réseaux sociaux jouent un rôle prépondérant dans les décisions d’achat, ignorer le SMO reviendrait à négliger un canal majeur de communication et de conversion. Les entreprises qui investissent dans le SMO peuvent non seulement améliorer leur visibilité en ligne mais aussi renforcer leur relation avec leur audience, un avantage compétitif non négligeable dans le paysage numérique concurrentiel d’aujourd’hui.

Search Generative Experience SGE

Search Generative Experience SGE Google

La « Google Search Generative Experience » (SGE) est une fonctionnalité de recherche avancée développée par Google, qui repose sur l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) pour générer des réponses plus complètes et contextualisées aux requêtes des utilisateurs.

Objectif principal, améliorer l’expérience de recherche en ligne en fournissant des réponses plus précises, détaillées et adaptées au contexte de la requête.

Quelle est la technologie sous-jacente ?

SGE utilise des algorithmes d’intelligence artificielle, notamment des modèles de traitement du langage naturel (NLP), pour comprendre et interpréter les requêtes des utilisateurs. Ces modèles sont capables d’analyser de grandes quantités de données textuelles pour générer des réponses pertinentes.

Quelles sont les fonctionnalités de la Google Search Generative Experience ?

  • Génération de réponses: SGE peut créer des réponses textuelles détaillées, qui vont au-delà des résultats de recherche traditionnels, en générant des explications, des résumés ou des analyses.
  • Contextualisation: La technologie prend en compte le contexte de la requête pour fournir des informations plus ciblées.
  • Interaction utilisateur: SGE permet une interaction plus naturelle avec les utilisateurs, en comprenant des requêtes formulées de manière conversationnelle.
  • Génération d’images : La SGE possède une IA de génération d’images qui produit des visuels en réponse aux requêtes. Cette fonctionnalité, comparable à des outils comme Midjourney ou DALL-E, crée quatre images distinctes à partir des termes recherchés sur Google Images ou directement dans la barre de recherche, visant à matérialiser les idées des utilisateurs.
  • Sélection de produits : Pour les requêtes avec intention d’achat, la SGE produit une liste de produits avec définitions, avis, notes, prix et photos, facilitant la décision d’achat. Cette sélection peut aussi s’ajuster localement selon le contexte.

Quelles sont les applications ?

  • Recherche d’informations plus complète: La SGE introduit « ask a follow up » pour inciter à des recherches approfondies et personnalisées. En mode conversationnel, elle ajuste les résultats en continu, en se basant sur le contexte des questions antérieures, pour mieux refléter les intentions de l’utilisateur. Ainsi, elle facilite l’accès aux contenus web les plus pertinents et affine l’expérience de recherche.
  • Aide à la décision: Fournit des analyses et des résumés qui peuvent aider les utilisateurs dans leurs prises de décision.
  • Éducation et recherche: Peut être utilisé comme outil d’apprentissage et de recherche en fournissant des explications approfondies sur divers sujets.

Avantages:

  • Gain de temps: Réduit le temps nécessaire pour trouver des informations pertinentes.
  • Amélioration de l’expérience utilisateur: Offre une expérience de recherche plus intuitive et satisfaisante.
  • Accès à des informations de qualité: Fournit des réponses fiables et bien structurées.

Limites et défis:

  • Précision des informations: Nécessité de constamment améliorer la précision des réponses générées.
  • Biais et éthique: Gestion des biais potentiels dans les algorithmes et respect des normes éthiques.
  • Confidentialité et sécurité des données: Assurer la protection des données des utilisateurs.

En résumé, la Google Search Generative Experience représente une avancée significative dans le domaine de la recherche en ligne, en utilisant l’intelligence artificielle pour offrir une expérience utilisateur enrichie et des réponses plus approfondies aux requêtes.

Impact de Google SGE sur le SEO

L’impact de la Google Search Generative Experience (SGE) avec SAIO sur le référencement naturel (SEO) est significatif et multifacette. Voici quelques-uns des principaux effets de cette technologie sur le SEO :

  • Changement dans les pratiques de recherche d’informations : Avec SGE, les utilisateurs peuvent obtenir des réponses directes et complètes à leurs questions, ce qui peut réduire le besoin de cliquer sur des liens externes. Cela pourrait influencer la manière dont les sites web attirent le trafic organique.
  • Modification de la stratégie de contenu : Les sites web pourraient devoir adapter leur contenu pour répondre plus précisément aux questions des utilisateurs. La qualité, la pertinence et l’originalité du contenu deviennent encore plus cruciales.
  • Importance accrue du langage naturel et de la contextualisation : La capacité de SGE à comprendre et à répondre aux requêtes formulées en langage naturel souligne l’importance de créer du contenu qui s’adresse directement aux questions et besoins des utilisateurs.
  • Optimisation pour les réponses directes : Les entreprises pourraient devoir optimiser leur contenu pour apparaître dans les réponses générées par SGE, en se concentrant sur des réponses claires et concises aux questions courantes dans leur domaine.
  • Impact sur les mots-clés à longue traîne : Avec une meilleure compréhension du contexte et de l’intention de l’utilisateur, SGE pourrait favoriser les requêtes plus spécifiques et détaillées, ce qui valorise l’utilisation de mots-clés à longue traîne dans le contenu.
  • Réduction de la visibilité des sites web traditionnels : Si les utilisateurs obtiennent des réponses directement dans les résultats de recherche, ils pourraient moins fréquemment visiter les sites web sources, affectant potentiellement le trafic et la visibilité de ces sites.
  • Adaptation aux nouvelles métriques de performance : Les outils et métriques de suivi du SEO pourraient devoir évoluer pour mieux comprendre et mesurer l’impact de SGE sur la visibilité et le trafic.
  • Défis éthiques et de transparence : Les propriétaires de sites devront peut-être faire face à des défis concernant la manière dont leurs contenus sont utilisés et présentés dans les réponses générées par SGE, soulevant des questions d’attribution et de droits d’auteur.

Qu’est-ce que le SAIO ?

SAIO Search AI Optimization SEO

Le SAIO, acronyme de « Search AI Optimization », est une évolution du SEO traditionnel. Contrairement au SEO qui vise principalement l’optimisation de la visibilité sur les moteurs de recherche classiques, le SAIO se focalise sur l’optimisation pour les chatbots à intelligence artificielle comme Google Bard ou ChatGPT.

L’objectif central du SAIO est d’améliorer la manière dont les résultats sont présentés par ces chatbots aux utilisateurs. Ainsi, au lieu de simplement viser un meilleur classement sur une page de résultats de recherche, le SAIO s’efforce d’optimiser les réponses fournies par les chatbots et les IA pour influencer favorablement les décisions des internautes.

Quand est apparu le SAIO ?

Le concept de SAIO a vu le jour en 2023. Cette innovation a été suscitée par l’annonce de Google concernant le Project Magi, qui avait pour ambition de révolutionner les SERPs (Search Engine Result Pages). C’est cependant avec Bing, qui fut le premier moteur de recherche à intégrer un chatbot IA, nommément ChatGPT, que les pionniers du SEO ont commencé leurs expérimentations autour du SAIO.

Quels sont les bases du SAIO ?

Le SAIO est une méthode avancée qui se base sur l’intelligence artificielle (IA) et le traitement du langage naturel (NLP) pour accroître la pertinence des résultats de recherche. Grâce à l’apprentissage automatique, il étudie les modèles de recherche et les comportements des utilisateurs pour améliorer continuellement les résultats.

Importance du NLP

Le traitement du langage naturel est un pilier du SAIO. Il ne se limite pas à la recherche de mots-clés, mais permet à l’ordinateur de saisir le sens véritable des requêtes des utilisateurs. Cette compréhension sémantique autorise des résultats de recherche bien plus ajustés et individualisés.

Algorithmes de Recherche

Les algorithmes adaptent les résultats en fonction de divers facteurs : localisation, recherches précédentes, interactions avec les résultats antérieurs, etc. Ces adaptations rendent la recherche encore plus précise et ciblée.

Résolution de problèmes complexes

Avec le NLP et l’IA, le SAIO est à même de traiter des requêtes longues traines, complexes et de gérer les synonymes. Il décèle les liens entre mots et concepts, offrant des réponses exactes et pertinentes.

Interaction avec l'IA

L’intelligence artificielle se nourrit des ressources disponibles sur le web pour formuler ses réponses. Elle privilégie souvent le haut du classement des moteurs de recherche pour construire ses retours.

Limites de l'IA

Aussi avancée soit-elle, l’IA repose essentiellement sur des algorithmes et des bases de données. Si cette dernière est corrompue par des informations erronées, l’IA fournira des réponses inexactes. De plus, malgré la confiance apparente dans ses réponses, l’IA peut se tromper. Par exemple, en matière de conseils SEO, elle pourrait se baser sur un site bien référencé mais contenant des informations erronées, conduisant à des conseils malavisés.

Conclusion

Le SAIO représente une avancée majeure dans l’optimisation des moteurs de recherche, utilisant l’IA et le NLP pour une pertinence accrue. Cependant, sa fiabilité est directement liée à la qualité des informations sur lesquelles elle se base. Il est donc essentiel de garder à l’esprit que, tant que les moteurs de recherche pourront être influencés, l’IA qui y est associée présentera des faiblesses.

Soft 404

soft 404 erreur

Au cours de votre navigation sur les moteurs de recherche, il n’est pas rare que vous atterrissez sur une page d’erreur 404. Notez que le code 404 peut se décliner sous différentes formes, telle qu’une erreur soft 404.

Qu’est-ce qu’une erreur de type soft 404 ?

Le terme soft 404 désigne un message d’erreur qui survient généralement lorsque la page web recherchée est introuvable, mais que le serveur affiche quand même une URL Google qui n’existe pas en réalité sur votre vite internet.

C’était comme si une page renvoyait un code 200 au niveau de son en-tête, alors qu’elle se comporterait comme une page 404 personnalisée. En d’autres termes, le code d’erreur soft 404 s’affiche lorsque le code de réponse reçu par Google indique que tout va bien (200), alors que la page demandée n’est pas disponible (page vide). Ce type d’erreur est visible dans Google Search Console.

On reconnaît également une erreur soft 404 lors d’une redirection 301 systématique lorsque la page demande a été supprimée.

L’erreur soft 404 est-elle pénalisée par Google ?

Lors d’une erreur soft 404, Google considérera que la page en question existe, même si ce n’est pas le cas. Cela signifie que le rebot de moteur va continuer à explorer et indexer la page concernée. Même si Google n’inflige pas une pénalité spécifique sur ce message d’erreur, cela peut impacter sur votre budget crawl. La présence d’une erreur soft 404 peut aussi avoir un impact sur l’expérience utilisateur, le taux de clic et le taux de rebond.

Comment détecter une erreur soft 404 ?

Ce type d’information se présente généralement sous forme d’une page vide. Il se peut également que la page s’affiche, mais avec peu de contenu. Cela est par exemple valable pour les sites de vente en ligne qui signalent leurs potentiels clients par le message « disponible prochainement ».

Voici quelques façons de détecter une erreur soft 404 :

  1. Utiliser un outil de diagnostic en ligne : il existe de nombreux outils en ligne gratuits qui peuvent analyser votre site web et détecter les erreurs soft 404.

  2. Utiliser Google Search Console : cet outil gratuit de Google permet de détecter les erreurs soft 404 sur votre site web. Vous pouvez accéder à cette fonctionnalité en sélectionnant « Couverature » dans le menu de gauche, puis en cliquant sur l’onglet « Erreurs d’exploration ».

  3. Vérifier les logs du serveur : les logs du serveur peuvent révéler des erreurs soft 404 en montrant des réponses HTTP 200 pour des pages qui ne devraient pas exister.

  4. Tester manuellement les pages : essayez de naviguer sur votre site web et de visiter les pages qui ont été supprimées ou qui n’existent plus. Si vous obtenez une réponse HTTP 200, il est possible qu’il s’agisse d’une erreur soft 404.

Une fois que vous avez identifié les erreurs soft 404 sur votre site web, vous pouvez les corriger en modifiant les réponses HTTP pour qu’elles renvoient une réponse 404 (Not Found) appropriée. Cela aidera les utilisateurs et les moteurs de recherche à comprendre que la page n’existe pas réellement et à améliorer la qualité de votre site web.

Social selling

social selling definition et bonnes pratiques

A ce jour, il est de plus en plus courant d’utiliser les réseaux sociaux pour maximiser la visibilité d’une marque. D’ailleurs, les experts ont même développé les bonnes pratiques à adopter pour mettre en place une stratégie des réseaux sociaux. Au-delà de la vente de produits ou services, il s’agit de créer un contact et d’instaurer une véritable connexion avec les clients potentiels. On parle souvent de stratégie de social selling. Qu’est-ce qu’une démarche de social selling ? Comment s’y prendre ?

En quoi le social selling consiste-t-il ?

Le social selling ou vente sociale consiste à partager du contenu pertinent sur une plateforme d’interaction sociale afin de diriger naturellement les prospects potentiels vers une marque. Il implique également une prise de contact avec le public cible afin de cerner au mieux ses besoins. Cette stratégie est généralement liée à l’inbound marketing pour optimiser les taux de conversion et générer des leads qualifiés.

En d’autres termes, le social selling consiste à utiliser marque professionnelle sur le réseau social linkedin et autres plateformes comme Facebook, Twitter ou Instagram. Toutefois, faire du social selling ne doit pas être confondu avec le social commerce. Ce dernier consiste tout simplement à faire un maximum de vente sur les réseaux sociaux. En revanche, le social selling cherche à capter leads et développer une véritable interaction avec les prospects. Il s’agit d’une technique moins intrusive que les stratégies traditionnelles comme le cold calling.

Vous l’aurez compris ! le social selling est une démarche chaleureuse, mettant en avant une communication plus ciblée.

L’utilité du social selling

Le social selling est mis en place pour atteindre différents objectifs :

  • Se constituer un personal branding ou marque professionnelle ;
  • Faire grandir vos réseaux en demandant vos prospects en relation ;
  • Détecter et saisir les diverses opportunités sur la toile ;
  • Agir sur le cycle de vente, que vous souhaitiez l’accélérer ou le raccourcir ;
  • Assurer le bon développement de votre business ;
  • Etablir une relation de confiance entre la marque et les cibles ;
  • Créer de l’engagement et optimiser le taux de conversion ;
  • Construire une marque employeur.

Quelques chiffres sur les performances du social selling

Selon les enquêtes menées :

  • 90 % des meilleurs vendeurs sur le marché utilisent le social selling ;
  • Les marques qui disposent d’une stratégie de social selling adaptée ont 51 % de chances en plus d’atteindre les objectifs commerciaux fixés ;
  • 84 % des CEO en B2B s’appuient sur les plateformes sociales dans leurs prises de décisions d’achat ;
  • 78 % des marques qui ont établi une stratégie de social selling profitent d’un avantage concurrentiel considérable ;
  • 64 % des équipes commerciales qui appliquent la technique du social selling atteignent plus facilement leurs quotas ;
  • 85 % des décideurs B2 ont pu générer des leads profil LinkedIn.

En bref, le social selling est un excellent moyen de cerner vos buyers personas. Il permet surtout de trouver un point de contact adapté (type de message, meilleur moment pour agir, etc.). Vous pourrez ainsi rationnaliser vos efforts marketing.

Sitemap pour vidéo

sitemap video definition conseils SEO

Les vidéos jouent un rôle de plus en plus important dans le commerce électronique. Elles offrent un avantage concurrentiel, augmentent les ventes et attirent de nouveaux prospects. Intégrer des vidéos de vos produits ou services sur votre site Web peut aider à améliorer votre activité. Cependant, il est essentiel de créer un sitemap pour vos vidéos afin que Google puisse les indexer facilement. L’objectif de cet article est de vous fournir une définition claire et précise d’un sitemap vidéo.

Qu’est qu’un sitemap vidéos

Comme son nom l’indique, un sitemap video est un format de sitemap XML conçu pour le référencement des vidéos et l’indexation des supports vidéo. Il concerne principalement les sites de partage ainsi que toutes les plateformes mettant en ligne des vidéos en tous genres. Ce type de fichier sitemap permet aux moteurs de recherche d’explorer vos fichiers vidéo afin de les proposer dans les SERP. Chaque entrée URL Google du fichier sitemap doit contenir des données spécifiques telles que le titre de la vidéo ou encore la description de celle-ci. Il ne doit pas dépasser 50 000 URLs.

La liste des balises

Chaque fichier Sitemap pour vidéos peut être complété par des balises obligatoires, notamment la balise loc , la balise video:video, la balise video:title, la balise video:description, etc.

Par ailleurs, il existe des balises facultatives telles que video:duration, video: expiration_date, video:rating, video:restriction, video:platform, video:tag, video:uploader, video:live, etc. Retrouvez les bonnes pratiques de Google sur les sitemaps pour vidéo

Le budget crawl des sitemaps peut varier selon la fréquence de la mise à jour de vos fichiers. Cela signifie que si vous limitez celle-ci, vous risquez de réduire la fréquence de crawl. Notez qu’un crawl équivaut à une lecture et non une indexation. En d’autres termes, si les robots de Google crawl une page web, cela ne signifie pas forcément que celle-ci sera indexée dans le moteur de recherche.

Comment se passe l’indexation des fichiers vidéo ?

Dès que votre plan sitemap vidéo est envoyé à Google, les crawlers récupèrent toutes les données nécessaires pour vérifier son format. Par la suite, les bots de Google passent au téléchargement des fichiers vidéo et des vignettes avant de procéder à l’indexation des métadonnées des vidéos concernées.

Ce genre de processus a pour objectif de faciliter les recherches des internautes et d’optimiser l’expérience utilisateur. L’algorithme Google s’appuie également sur ce protocole pour générer une vignette représentative de la vidéo, si besoin. Il peut gérer toutes sortes de format (.mpg, .mpeg, .mp4, .mov, .wmv, .asf, .avi, .ra, .ram, .rm, .flv).

SMM Social Media Marketing

SMM Social Media Marketing

Acronyme de l’expression anglophone « Social Media Marketing », le SMM désigne l’ensemble des techniques de marketing digital adoptées pour faire la promotion d’un produit ou d’un service sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, YouTube, LinkedIn, Pinterest, TikTok et Snapchat).

On distingue deux types de social media marketing SMM :

  • Le SMO ou Social Media Optimization fait référence aux actions de diffusion de contenus organiques ;
  • Le SMA ou social media advertising désigne une stratégie de marketing élaborée via une plateforme payante proposée par les médias sociaux.

L’idée est de publier du contenu pertinent pour attirer un maximum de clients potentiels et optimiser le taux de conversion. Cette stratégie est également utilisée comme outil de recrutement pour attirer de nouvelles compétences au sein de l’entreprise.

Les principaux avantages du SMM

Mettre en place une stratégie social media marketing permet d’humaniser votre marque et de faire de votre entreprise un acteur actif du marché. Cela peut influencer les interactions avec les utilisateurs, votre e-réputation, etc. En effet, ce genre de stratégie permet d’établir des relations directes et indirectes avec vos followers. Entre autres, vous pouvez recueillir des commentaires, tenir des discussions avec vos abonnés, etc.

Cela permet également de générer des leads qualifiés à travers les liens, les publicités et les articles de blog dans votre profil menant vers votre site web. De plus, les réseaux sociaux offrent des fonctionnalités qui vous permettent de générer des prospects (boutiques Instagram/Facebook, boutons CTA, messagerie directe, etc.).

En utilisant les outils d’analyse des réseaux sociaux, les entreprises peuvent obtenir des informations précieuses sur leur audience. Les données telles que l’âge, le sexe, l’emplacement et les intérêts des utilisateurs peuvent aider les entreprises à mieux comprendre leur audience et à créer du contenu plus pertinent.

Les plateformes de médias sociaux offrent des options de ciblage avancées, permettant aux entreprises de diffuser des publicités spécifiques à des groupes démographiques ou des intérêts particuliers.

Le SMM peut être une option rentable et abordable pour les petites entreprises qui cherchent à promouvoir leur marque. Les coûts publicitaires sont souvent moins élevés que les publicités traditionnelles telles que la télévision ou la radio.

Comment réussir votre stratégie de SMM ?

Avant de commencer votre stratégie de SMM, vous devez définir clairement vos objectifs.

Voulez-vous :

  • augmenter votre visibilité en ligne ;
  • générer des prospects ;
  • vendre des produits

En ayant des objectifs clairs, vous pouvez créer une stratégie adaptée à vos besoins.

Ensuite, il est important de connaître votre audience pour pouvoir créer du contenu pertinent. Utilisez les outils d’analyse des réseaux sociaux pour obtenir des informations sur les habitudes d’utilisation, les centres d’intérêt et les comportements d’achat de votre public cible.

Le contenu que vous partagez régulièrement sur toutes les plateformes doit être intéressant et engageant pour votre audience. Utilisez des images, des vidéos et des infographies pour créer un contenu visuellement attractif et incluez des appels à l’action pour encourager l’interaction.

Enfin, il est important de mesurer l’efficacité de votre stratégie de SMM pour savoir ce qui fonctionne et ce qui doit être amélioré. Utilisez les outils d’analyse des réseaux sociaux tels que Google Analytics, Hootsuite, Sprout Social ou Mention pour suivre les statistiques d’engagement, de portée et de conversion.

Sitelinks

sitelinks google lien de site

Lorsqu’un internaute effectue une recherche, Google affiche une sélection de liens internes qui apparaissent sous l’URL principale et la meta description. Il s’agit plus précisément des liens de site. Les Sitelinks sont générés automatiquement par les algorithmes de Google et sont souvent affichés pour les sites Web qui ont une structure claire et organisée, ainsi qu’une forte autorité de domaine. Qu’est-ce qu’un site link ? Comment obtenir des sitelinks Google ?

Définition de Sitelink

Le terme Sitelink signifie « lien de site » en français. Dans l’univers du SEO, il fait référence aux liens supplémentaires affichés sous celui de la page d’accueil dans le SERP. Ils permettent de mener l’utilisateur à des pages stratégiques d’un site internet, selon la requête lancée. Chaque lien sitelink complémentaire peut pointer vers une page de catégorie, une page fixe, un article de blog ou une autre page de votre site.

Les sitelinks se présentent sous deux formats différents :

  • Le format horizontal : ce sont les liens de site qui s’affichent en bleu. Ils sont localisés juste après la courte description de votre site. D’une manière générale, on peut retrouver 3 ou 4 sitelinks horizontaux ;
  • Le format vertical : il s’agit des sitelinks qui apparaissent sous forme de colonnes contenant chacune 1 à 4 liens.

Chaque lien sitelink présente un titre en bleu ainsi qu’une courte description du contenu de la page.

L’utilité du sitelink en SEO

Les sitelinks ont été imaginé pour optimiser l’expérience utilisateur. En effet, ils permettent aux internautes d’atterrir directement sur les pages cibles, sans passer par la page d’accueil. Il peut s’agir d’une page de contact, d’une page produit ou service, d’un catalogue ou autre. Grâce aux liens de site, les visiteurs peuvent comprendre la structure de votre site directement depuis la SERP.

Obtenir des liens de site permet d’avoir un maximum de visibilité dans les pages de résultats de recherche. En effet, les liens de sites occupent jusqu’à 5 fois plus d’espace que les résultats organiques habituels, ce qui réduit l’espace dédiée à la concurrence.

L’apparition des liens sitelinks est un gage de confiance vis-à-vis de Google. De plus, les internautes ont tendance à cliquer directement sur les liens de site pendant leurs recherches. Cela peut vous aider à générer plus de trafic et augmenter votre taux de clics ou CTR.

Comment faire apparaître les sitelinks ?

Il faut savoir que le webmaster ou référenceur SEO n’a aucun pouvoir sur l’affichage, la modification ou la suppression des sitelinks. L’Algorithme Google est le seul à décider des sites qui peuvent en bénéficier et des liens à afficher. Toutefois, il existe certaines pratiques recommandées en matière de référencement naturel qui peuvent aider à maximiser les chances d’obtenir des Sitelinks.

  • L’arborescence de votre site doit être claire et facilement interprétable par les robots de Google, pensez à soumettre le fichier sitemap.xml à votre google search console pour une meilleure indexation;
  • Le maillage interne doit être parfaitement structuré et faire converger de multiples liens internes vers les pages dont vous voulez que les liens soient affichés;
  • Utilisez des données structurées pour faciliter leur compréhension,
  • Il est important de créer un profil de liens solide en obtenant des liens de haute qualité à partir de sources fiables et pertinentes. Cela peut inclure des liens provenant de sites Web externes, ainsi que des liens internes dans le contenu du site Web lui-même.
  • Le contenu de votre site doit proposer des informations pertinentes et utiles. Il est important de mettre en place des mots clés de longue traîne.

Pour obtenir des sitelinks en format vertical, votre site doit avoir un score de pertinence élevé et s’afficher en première position dans la SERP (après les rich snippets). La recherche doit également inclure le nom de domaine.

Sitelink géographique

sitelink géographique

Le sitelink géographique est un lien de site qui apparaît sous les résultats de recherche pour une requête locale, notamment dans la partie inférieure des snippets. Il permet de faire le lien entre une adresse physique et un site internet. Si ce type d’élément apparaît dans les SERP, c’est que le site web en question présente une adresse ou encore un numéro de téléphone dans la page de destination. Bien évidemment, ces données apparaissent uniquement lorsqu’elles répondent concrètement à la requête lancée.

Comment optimiser la qualité d’un sitelink géographique ?

Il est important de s’assurer que les coordonnées géographiques et autres informations renseignées sur votre site internet ou la page Google MyBusiness soient précis et à jour. Vous devez également vous assurer que le texte utilisé dans les titres et dans les en-têtes soient pertinents. D’ailleurs, ceux-ci doivent contenir une indication géographique.

En incluant des informations telles que l’adresse, le numéro de téléphone et les heures d’ouverture de votre entreprise dans votre fiche Google My Business, vous pouvez également aider les utilisateurs à trouver facilement votre entreprise en ligne. Cela peut se traduire par une augmentation du trafic vers votre site Web et une augmentation des ventes ou des conversions.

En règle générale, les webmasters ou référenceurs SEO n’ont pas d’emprise sur l’affichage, la modification ou encore la suppression d’un sitelink géographique. C’est l’Algorithme Google qui s’occupe de tout. C’est pourquoi il est important de suivre les bonnes pratiques.

L’intérêt du sitelink géographique

A ce jour, les internautes effectuent leurs recherches en fonction de leur emplacement géographique. La présence d’un sitelink permet ainsi de générer des leads qualifiés et d’améliorer le taux de clics. Cela permet également de renforcer la confiance de vos clients et d’optimiser votre positionnement dans les résultats de recherche.

Pour supprimer un lien sitelink, vous devez procéder à la suppression de la page en question. Vous pouvez également utiliser le code « noindex ».

Site miroir ou Mirror site

site miroir ou mirror site

Définition site miroir

Un site miroir se définit comme une réplique d’un site hébergé sur un serveur différent du site principal. En d’autres termes, ce type de site reprend la même architecture et le même contenu que les sites d’origine. Toutefois, les sites miroirs se caractérisent par des URL Google différentes.

Les notions de site miroir et de duplicate content sont totalement différentes. Le fait de créer un site miroir est totalement validé par les moteurs de recherche, notamment l’Algorithme Google. A la différence d’une copie de sites illégitimes, il s’agit d’un moyen de répartir ou d’optimiser le trafic trop élevé sur un site internet principal. Pour la création d’un site miroir, il est important d’utiliser un serveur performant, d’outils de copie adaptés et d’un nom de domaine spécifique.

L’utilisation des sites miroirs : quels avantages ?

La création d’un site miroir a pour objectif d’optimiser les performances SEO du site principal en répartissant le trafic. C’est une solution optimale pour faciliter l’accès aux services et produits proposés sur le site principal. Vous pouvez adopter cette technique pour des serveurs situés dans des zones géographiques séparées. Cela signifie que les utilisateurs situés à l’autre bout du monde pourront facilement accéder au même contenu que celui du serveur original. En d’autres termes, les sites miroirs mis en place peuvent être adaptés aux spécificités des différentes zones géographiques en question.

Ce système se présente également comme un moyen de protection efficace en cas de problème de réseau ou d’accès aux données. Le concept de site miroir est également courant chez les plateformes de téléchargement. Cela permet de télécharger rapidement et facilement les fichiers volumineux. Cette technique permet également d’avoir facilement accès aux contenus censurés (accès limité ou interdit).

En bref, l’utilisation des sites miroirs vise à améliorer l’expérience utilisateur et d’anticiper les erreurs de réseau. Faites attention à ne pas le confondre avec le cybersquattage, le phishing ou encore le typosquattage.

SEO off-page

SEO off page référencement off page

Pour avoir le meilleur classement dans les résultats des moteurs de recherche, il est important de mettre en place une stratégie de référencement naturel. Celle-ci se distingue en deux grandes catégories, notamment le SEO on site et off site (SEO on page et off page). Ce dernier concerne la partie de l’optimisation qui ne se passe pas directement sur la page web concernée. Voici toutes les explications.

Qu’est-ce que le SEO off-page ?

Comme son nom l’indique, le SEO off-page également appelé référencement off-page ou SEO off-site regroupe toutes les mesures externes que l’on applique pour améliorer le positionnement d’une page dans les résultats de recherche. En d’autres termes, on parle de « référencement en dehors de la page ou du site internet ». Contrairement au SEO on-page, ce type de stratégie n’implique pas de réaliser des changements spécifiques sur la page concernée.

Toute stratégie de SEO off-page repose sur la création de liens provenant de sites de confiance, soit la construction de backlinks de qualité. Elle prend également en compte d’autres facteurs de classement tels que le content marketing, les partages sur les réseaux sociaux, le brand building, le citation building, etc.

L’importance du référencement off-page

Le SEO off-page permet d’optimiser la visibilité de votre site dans les SERP. Bien évidemment, il doit aller de pair avec la stratégie de SEO on-page. Il permet d’indiquer à un moteur de recherche comme Google comment les utilisateurs perçoivent une page. Si un site externe recommande les produits de votre marque ou fait l’éloge de votre site, la source est automatiquement jugée fiable par les crawlers. Cette stratégie permet surtout d’améliorer l’e-réputation de votre site et d’optimiser son trafic organique.

Comment établir une stratégie de SEO off-page ?

Pour mettre en place une stratégie de SEO off-page, vous devez passer par quelques étapes :

  • Le renforcement du link building : cette technique consiste à augmenter le nombre de liens menant vers une page (liens entrants et liens externes). Plus vous recevez des backlinks vers votre site, plus vous augmentez votre autorité de domaine. Toutefois, retenez que la qualité est plus importante que la quantité. Pour y parvenir, il existe différentes techniques efficaces, la création de contenu de qualité, le guest posting, etc.. ;
  • L’optimisation de votre visibilité sur les réseaux sociaux : pensez à créer un compte professionnel qui reflète au mieux votre image de marque. Soyez attentif aux commentaires des utilisateurs afin de réagir efficacement aux critiques ;
  • Le développement de votre présence sur les forums : ce type de plateforme permet d’influencer la perception de votre marque sur la toile. Il s’agit d’un excellent canal pour le référencement off-page ;
  • La mise en avant des avis clients : bien plus qu’un outil marketing puissant, cette technique permet aussi d’améliorer votre e-réputation. Elle vous aide à améliorer votre taux de clics. En règle générale, Google offre un meilleur positionnement aux sites qui recueillent un maximum d’avis clients sur Google My Business. On parle aussi de vote de confiance. Les avis pris en compte permettent d’inciter d’autres clients potentiels à s’intéresser à votre marque.
  • Surveillez votre stratégie : Suivez les résultats de votre stratégie de SEO off-page en utilisant des outils d’analyse de trafic tels que Google Analytics. Cela vous permettra de voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, et d’ajuster votre stratégie en conséquence.

Spam report de Google 

spam report google signalement moteur de recherche

Avant 2011, chaque propriétaire de sites utilisait des techniques libres pour optimiser le classement de ses pages dans les SERP, quitte à employer des logiciels malveillants ou utiliser le spamdexing. Afin d’y remédier, Google a mis en place des actions manuelles ainsi que des filtres algorithmiques comme Panda ou Penguin. Le moteur de recherche a également établi un formulaire spécifique pour que les utilisateurs puissent dénoncer les problèmes de spam.

Définition du spam report

Comme son nom l’indique, le spam report désigne un rapport de spam. En d’autres termes, il s’agit d’un signal donné au moteur de recherche lorsqu’un site semble utiliser des techniques interdites pour optimiser son positionnement dans les résultats de recherche. Aux yeux de Google, l’utilisation des spams impacte négativement l’expérience utilisateur.

Les différentes pratiques considérées comme du spam

Selon les guidelines de Google, il existe deux grandes catégories de spam :

  • Le spam de contenu : ce type de spam comprend les contenus générés de manière automatique, le cloaking, le texte masqué (texte blanc sur fond blanc, police sur 0, texte derrière une image…) le bourrage de mot-clé, le clickbait, etc. ;
  • Le spam de liens : on peut citer les liens payants qui permettent de transférer le PageRank, les échanges de liens excessifs, les redirections douteuses, la génération automatique de liens, etc.

L’utilisation de logiciels malveillants ou indésirables peut aussi être considérée comme du spam. Il est également possible de dénoncer le recours à l’hameçonnage ou le phishing.

Comment signaler les sites qui font du spam à Google ?

Si vous souhaitez signaler un site web qui fait du spam à Google, voici les étapes à suivre :

  • Accédez à la page de signalement de Google en cliquant sur ce lien : https://www.google.com/webmasters/tools/spamreport.
  • Connectez-vous à votre compte Google si vous n’êtes pas déjà connecté.
  • Entrez l’URL du site web que vous souhaitez signaler dans le champ de saisie prévu à cet effet.
  • Sélectionnez le type de spam que vous souhaitez signaler dans le menu déroulant. Vous pouvez signaler le bourrage de mots-clés, la duplication de contenu, les liens trompeurs, les commentaires de spam, l’achat de liens, le cloaking, les pages satellites, et d’autres types de spam.
  • Fournissez des informations supplémentaires sur le spam que vous avez détecté, comme la page spécifique où vous avez trouvé du spam, la date à laquelle vous l’avez trouvé, et toute autre information pertinente.
  • Cliquez sur le bouton « Envoyer le rapport » pour soumettre votre signalement à Google.

Google examinera ensuite votre signalement et prendra des mesures si le site web en question est effectivement en violation des consignes de qualité de Google. Notez que Google ne fournit pas de confirmation ou de réponse à chaque signalement, mais utilise plutôt ces signalements pour améliorer la qualité de ses résultats de recherche.

Les suites d’un spam report

A la suite de la détection du spam, Google ne procède pas forcément à une sanction. En effet, la réponse du moteur de recherche peut prendre du temps face à la quantité de demandes à traiter. Voici quelques-unes des suites possibles :

  1. Le site web signalé peut être examiné par Google pour déterminer s’il est effectivement en violation des consignes de qualité. Si c’est le cas, Google peut prendre des mesures pour limiter ou supprimer le site web de ses résultats de recherche.

  2. Si le site web signalé ne viole pas les consignes de qualité de Google, aucun action ne sera prise et le site web continuera d’apparaître dans les résultats de recherche de Google. 

  3. Si le spam report contient des informations inexactes ou trompeuses, il peut être ignoré par Google.

  4. Dans certains cas, Google peut demander des informations supplémentaires sur le spam report pour aider à déterminer s’il est valide.

  5. Si un site web est signalé à plusieurs reprises pour des violations des consignes de qualité, il peut être pénalisé par Google, ce qui peut entraîner une baisse de son classement dans les résultats de recherche.

Siloing en SEO

Siloing en référencement ou structure en silos

A ce jour, l’expérience utilisateur figure parmi les principaux critères d’évaluation pris en compte par l’algorithme Google. C’est pourquoi chaque propriétaire de site doit mettre en place une arborescence logique et optimisée. L’objectif est de faciliter la navigation des utilisateurs et des robots d’indexation. Pour y parvenir, le webmaster peut recourir au « siloing ». De quoi s’agit-il ? Comment l’applique-t-on en SEO ?

Définition de Siloing

Le Siloing, également appelé structure en silo, est une technique de SEO on-site qui consiste à regrouper les différentes pages de contenu d’un site internet aux mêmes thématiques plus ou moins étanches. Le maillage interne permet de créer cette étanchéité à partir des proximités de mots clés. Le principe est proche de celle du cocon sémantique. Le siloing en SEO est simple : construire une architecture logique pour une navigation fluide et intuitive.

On distingue de types de structures de sites :

  • Le siloing thématique : cette stratégie amène à mettre en place des silos thématiques bien distincts afin de guider l’internaute à travers votre site. En d’autres termes, les pages web seront classées selon les besoins des internautes ;
  • Le siloing sémantique : la mise en place d’une structure en silos sémantiques permet d’aider les bots de Google à comprendre au mieux votre site. Cela consiste à organiser les pages web selon leur univers sémantique. Il s’agit d’un excellent moyen d’être bien positionné dans les résultats des moteurs de recherche.

L’utilité du siloing

Grâce au siloing, vous pouvez organiser et optimiser l’architecture globale de votre site. Cette technique permet également de répartir au mieux le Pagerank sur les pages que vous souhaitez mettre en avant. En classant chaque page web selon son champ sémantique, vous augmentez les chances pour que votre site profite d’un excellent classement sur une requête spécifique. Le siloing contribue à l’optimisation de votre visibilité sur les moteurs de recherche. Ainsi, il s’agit d’un moyen d’améliorer le taux de conversion et de générer des leads qualifiés.

En organisant votre site en silos, vous optimisez la distribution du jus de lien (link juice). Cela vous permettra également de profiter d’un trafic important, ce qui optimisera la position de votre site sur bon nombre de mots-clés.

Comment mettre en place le siloing sur votre site ?

Dans un premier temps, vous devez identifier vos cibles. Pensez à définir vos buyers personas (attentes, problématiques, centres d’intérêt, besoins, etc.). Vous devez également déterminer les sujets à traiter ainsi qu’établir une stratégie de mots-clés adaptée. Choisissez des expressions clés relatives à votre activité. Privilégiez les mots-clés de longue traîne.

Par la suite, vous devez définir et créer un silo constitué d’un ensemble de pages traitant d’un sujet spécifique, en utilisant des mots-clés associés.

Créer un arbre de navigation qui reflète la hiérarchie de vos thématiques. L’objectif est de faciliter la navigation pour les utilisateurs, tout en créant des liens internes entre les pages cibles, pages intermédiaires et pages finales (page mère, page fille, page sœur). L’idée est de créer des liens réciproques entre les différentes pages de votre site (niveau supérieur et niveau inférieur). Servez-vous du mindmapping.

A quel moment faut-il mettre en place la structure en silo ?

La mise en place du siloing peut se faire à tout moment, que ce soit au moment du lancement de votre site ou au cours d’une refonte. Il est également recommandé d’organiser le contenu de votre site en silos à la suite d’une pénalité Google.

Si votre site est déjà en ligne, il est également possible de mettre en place le siloing SEO, mais cela peut nécessiter des modifications importantes de la structure existante. Il peut être nécessaire de créer de nouvelles pages, de revoir la structure de navigation ou encore de modifier le contenu existant pour l’adapter aux silos.

Dans tous les cas, il est important de prendre le temps de bien réfléchir à la structure en silo et de l’adapter aux besoins de votre site et de vos utilisateurs. Une bonne structure en silo peut grandement contribuer à améliorer la visibilité et le référencement de votre site web, mais cela nécessite une réflexion en amont et une mise en place rigoureuse.

Storytelling marketing

storytelling marketing definition conseils astuces

Le storytelling est un terme fréquemment utilisé dans un contexte marketing. En effet, il s’agit d’une technique de communication essentielle dans la mise en place d’une campagne publicitaire. Partie intégrante d’une communication narrative, le storytelling consiste à transmettre des messages ou des idées afin de capter l’attention des internautes et leur donner envie de passer à l’action. C’est un outil de communication puissant pour créer des liens avec les clients et redorer une image de marque.

Qu’est-ce que le storytelling en marketing ?

Le storytelling est une technique de communication marketing qui consiste littéralement à raconter une histoire. En d’autres termes, faire du storytelling désigne l’art de raconter des récits. A travers une structure narrative bien établie, cette méthode de communication permet d’ajouter une dimension fictive et une mise en scène associée à l’image de marque que vous souhaitez transmettre. Utiliser le storytelling amène à utiliser de nombreux outils comme les métaphores, les récits à rebonds ou encore les témoignages.

Les bénéfices du storytelling pour une entreprise

Si cette méthode de communication est utilisée de manière adaptée, elle peut offrir des avantages considérables à l’entreprise :

  • Puisque le storytelling consiste à raconter des histoires, il permet ainsi de capter l’attention et de susciter la curiosité des consommateurs ;
  • Cette technique aide à se rapprocher des clients en touchant leurs émotions ;
  • Faire du storytelling permet également de fidéliser une communauté à travers une structure narrative marquante ;
  • Il est tout à fait possible de se démarquer de la concurrence à travers un storytelling original ;
  • Travailler sur le storytelling vise en partie à améliorer l’expérience utilisateur des visiteurs et réduire le taux de rebond ;
  • Pour vendre un produit ou tout simplement augmenter son chiffre d’affaires, de nombreuses entreprises investissent des efforts considérables dans le storytelling.

La technique du storytelling peut être adoptée dans différents contextes comme la réalisation d’une publicité télévisuel, le lancement d’un film ou d’un livre, l’envoi d’une newsletter, la communication interne, le partage d’un poste sur les réseaux sociaux, etc. Elle peut également être utilisée dans le cadre d’une communication politique (campagne électorale, etc.).

Les conseils à suivre pour un storytelling réussi

La mise en place d’un storytelling doit être basée sur une étude approfondie des buyers personas : profils, habitudes, centres d’intérêts, etc. L’objectif est simple : marquer les esprits. Voici quelques conseils :

  • Choisir la bonne histoire à raconter : il est important que votre récit soit cohérent, qu’il soit réaliste ou fictif. Mettez-vous d’accord sur l’objectif de l’histoire : inspirer les clients ou transmettre les valeurs de l’entreprise ;
  • Mettre en scène un personnage attachant : donnez vie à des personnages qui incarnent les valeurs et l’identité de votre marque et que le public peut facilement s’identifier, comprendre et aimer à travers votre récit ;
  • Apporter une touche personnelle, une anecdote : il est important de définir en amont le ton que vous souhaitez adopter. Celui-ci peut être humoristique, nostalgique, décalé ou autre. Utilisez des mots-clés parfaitement sélectionnés ;
  • Toucher l’émotion du public cible : prenez le temps de choisir la musique, le style de texte ou encore le type d’image que vous mettez dans votre storytelling. Il faut que votre contenu ait un impact sur le sujet.
  • Utilisez des images et des émotions : les images et les émotions sont des éléments clés d’une histoire réussie, car ils aident le public à se connecter émotionnellement avec l’histoire et la marque.

En conclusion

En conclusion, le storytelling est une technique puissante pour captiver l’attention et créer une connexion émotionnelle avec le public. En racontant une histoire engageante qui reflète les valeurs et l’identité de votre marque, vous pouvez différencier votre entreprise de ses concurrents et renforcer l’engagement et la loyauté de vos clients.

Pour réussir votre storytelling, vous devez connaître votre public, être authentique, utiliser une structure narrative, faire appel aux émotions, créer des personnages attachants, utiliser des anecdotes, des images et être cohérent avec votre marque et votre message. Enfin, la pratique est essentielle pour rendre votre histoire fluide et convaincante lors de la présentation.

En utilisant ces techniques de storytelling, vous pouvez créer une expérience mémorable pour votre public et augmenter l’impact de votre stratégie de communication.

Référencement SEO international

referencement seo international site multilingue

Si vous souhaitez développer votre entreprise à l’échelle international, vous devez mettre en place une stratégie de contenu adapté en fonction de votre pays cible. Cela implique également un travail de longue haleine sur l’aspect technique de votre site multilingue.

Définition du SEO international

La stratégie de référencement international désigne la mise en place de techniques spécifiques pour optimiser la présence d’une entreprise sur certains pays. Pour faire plus simple, elle consiste à générer un trafic qualifié depuis des pays étrangers. Il s’agit d’améliorer la visibilité d’un site sur un moteur de recherche dans plusieurs langues. Cette technique permet d’élargir le marché cible et la base d’audience.

On distingue :

  • Le SEO multilingue: cette technique permet de s’adresser à des internautes parlant différentes langues. En effet, il serait difficile de s’adresser à des Français avec un site web en espagnol ou en anglais. C’est pourquoi il est important d’élaborer un référencement multilingue ;
  • Le SEO multirégional : il s’agit de cibler des utilisateurs de différents pays, mais parlant une langue commune. L’idée est de cibler des zones géographiques stratégie de SEO international à partir d’un même site web. Par exemple, il est possible de cibler le Royaume-Uni, les Etats-Unis ainsi que le Brésil à partir d’un site web en anglais.

Le fonctionnement du référencement international

L’algorithme de Google a la capacité de déterminer si une page web ou un site web existe en une version alternative. Toutefois, il est toujours conseillé d’avertir les robots d’exploration. Ceux-ci pourront ainsi faire facilement le lien entre les intentions de recherche et la page web en question.

En d’autres termes, les indications permettent aux crawlers de proposer automatiquement la version de votre site web qui répond à la langue et la région de l’internaute qui lance la requête. Votre site profitera ainsi qu’une meilleure visibilité dans les résultats de recherche. La référence de la langue apparaît généralement vers la fin des noms de domaine (fr, en, etc.).

Quels sont les principaux avantages du SEO international ?

Selon les enquêtes menées, les internautes effectuent leurs recherches à partir de leur langue d’origine. Prendre en compte la localité et la langue permet d’optimiser l’expérience utilisateur. Le fait de cibler une langue spécifique permet également de faciliter l’échange d’informations avec les consommateurs.

Le référencement international permet également d’établir une relation de confiance entre les propriétaires de site et les utilisateurs. En effet, en apparaissant en tête des résultats de recherche pour des requêtes pertinentes dans plusieurs pays, les entreprises peuvent améliorer leur visibilité et leur image de marque dans le monde entier. Il s’agit également d’un atout de taille face à la concurrence. De cette manière, vous rendez votre contenu facilement accessible.

Grâce au SEO international, votre site web a plus de chance d’optimiser son taux de conversion. D’ailleurs, les études montrent que le nombre de visiteurs qui se transforment en clients à partir de cette technique est 8 fois supérieur aux résultats obtenus à partir d’une stratégie classique.

Le référencement international est une excellente solution pour gagner des audiences dans différents pays du monde. Si vous souhaitez augmenter votre trafic organique et avoir de la visibilité sur le plan international, cette stratégie marketing est la meilleure option à envisager.

Comment mettre en place une stratégie de SEO international ?

Le SEO international implique une réadaptation votre marketing content pour un public international. Vous devez suivre un processus spécifique.

Identifier les marchés cibles

Vous devez connaître toutes les spécificités de votre audience. Pensez à créer des buyers personas pour avoir des résultats précis. Cela vous aidera à déterminer les pays sur lesquels vous allez baser votre stratégie SEO. Pour ce faire, prenez en compte quelques critères comme le classement des pays dans les intentions de recherche, le volume des recherches pour chaque pays, les pages de votre site qui profitent des meilleurs taux de visibilité à l’international, le taux de conversion des visiteurs internationaux, etc. ;

Effectuer une recherche de mots-clés

Utilisez des outils de recherche de mots-clés pour trouver des expressions et des termes de recherche pertinents pour chaque marché cible. Pensez également aux différences culturelles et linguistiques pour adapter votre recherche de mots-clés.

Créer du contenu multilingue

Adaptez votre contenu aux langues locales de chaque marché cible et respectez les différences culturelles et les attentes des consommateurs locaux. Assurez-vous également de traduire correctement le contenu.

Organiser la structure du site

Assurez-vous que votre site web est conçu pour être facilement accessible et navigable pour les utilisateurs dans chaque marché cible. Utilisez des URL, des balises et des mots-clés appropriés pour chaque langue.

Utiliser des URL dédiées par chaque langue ciblée

Vous avez plusieurs options en ce qui concerne la structure du site pour le référencement international.

  • Utilisez une structure de sous-répertoire avec gTLD pour chaque langue ciblée, par exemple : exemple.com/fr pour le français, exemple.com/de pour l’allemand, etc.
  • Utilisez une structure de sous-domaine avec gTLD pour chaque langue ciblée, par exemple : fr.exemple.com pour le français, de.exemple.com pour l’allemand, etc.
  • Si vous ciblez des pays spécifiques, utilisez ccTLD des noms de domaine spécifiques à chaque pays, par exemple : exemple.fr pour la France, exemple.de pour l’Allemagne, etc.

Déclarer la langue de votre site avec les balises hreflang

L’implémentation de l’attribut hreflang peut se faire dans le header, sitemap.xml et l’en-tête http. Cela évitera les problèmes de contenu en double et aidera à maintenir la crédibilité de votre site web dans les résultats de recherche locaux.

Établir une stratégie de liens internationaux

Établissez un maillage de liens interne et externe avec des sites web pertinents et de qualité dans chaque marché cible pour améliorer la visibilité de votre site et renforcer votre autorité en ligne.

Mesurer les résultats

Utilisez des outils d’analyse pour suivre les performances de votre site web dans chaque marché cible et pour évaluer l’impact de votre stratégie de SEO international. Effectuez des ajustements en fonction des résultats.

Il est tout à fait possible de faire appel à une agence SEO pour la mise en place d’une stratégie SEO international ou de le faire par vous-même, ce qui nécessite du temps, mais aussi l’utilisation de certains outils, payants comme gratuits.

SEO mobile 

SEO mobile référencement

Le monde du web a connu de nombreux bouleversements avec l’évolution de la technologie. A ce jour, de plus en plus d’internautes préfèrent se connecter via un appareil mobile (smartphone ou tablette). En ce sens, le référencement mobile se présente comme un véritable défi pour les webmasters. Ce genre de stratégie est désormais un indispensable pour améliorer le positionnement d’un site internet dans les moteurs de recherche.

Qu’est-ce que le référencement mobile ?

Le SEO mobile regroupe toutes les techniques permettant d’optimiser votre site dans les SERP pour un appareil mobile. Ce type de référencement permet de travailler sur deux aspects importants, notamment :

  • L’expérience utilisateur : la création d’une version mobile de votre site web permet d’offrir une navigation plus fluide aux mobinautes ;
  • L’accessibilité du site : un site mobile friendly permet de faciliter le processus d’indexation. A travers le Mobile First Index, l’algorithme Google va privilégier la version mobile d’un site web à la version desktop au cours de l’exploration.

Le référencement mobile désigne également l’ensemble des techniques qui permettent de positionner les applications mobiles dans les plateformes comme App Store, Play Store ou autre. Dans ce cas, on parle plutôt de ASO ou App Store Optimisation.

L’importance du SEO mobile

Les enquêtes menées montrent que 58 % des utilisateurs effectuent leurs recherches Google sur des appareils mobiles. Afin de s’adapter aux nouveaux modes de vie et de répondre au mieux aux besoins des utilisateurs, les propriétaires des sites se doivent de mettre en place une adaptation mobile de leurs sites internet. La prise en compte du SEO mobile permet indirectement d’améliorer la popularité d’un site. Cela peut aider une marque à générer des trafics de qualité et à optimiser le taux de conversion.

Prendre en compte le SEO mobile dans la stratégie de référencement global permet d’améliorer le classement dans les résultats de recherches. C’est surtout un moyen d’améliorer les résultats de votre site sur mobile.

Comment optimiser un site pour mobile ?

Il existe plusieurs façons d’optimiser un site web pour les mobiles :

  • Adapter l’interface du site à la fenêtre d’affichage (police, taille du contenu, couleurs, emplacement des boutons, etc.). Vous pouvez aussi mettre une barre de recherche en haut de votre site pour que les mobinautes puissent parcourir votre site en toute facilité ;
  • Optimiser la vitesse de chargement : le temps de chargement des pages web doit être optimal, puisque le débit des connexions mobiles est considéré comme inférieur à celui des dispositifs fixes. Cette étape implique une optimisation du code source, l’optimisation des images, simplification du design, etc. Pensez un site sous format AMP.
  • Adaptez le contenu aux recherches mobiles : 80% des recherches locales sont faites sur mobile, alors rédigez un contenu qui répond à l’intention de recherche sous forme de question. Vous optimiserez ainsi votre site pour les recherches vocales.
  • Simplifiez la navigation : assurez-vous que les menus et les boutons sont faciles à utiliser sur un petit écran. Utilisez un menu burger, des icônes et des étiquettes claires pour aider les utilisateurs à trouver ce qu’ils cherchent. Il est conseillé de réduire le nombre de pages et de regrouper les informations sur un seul endroit.
  • Optimisez les métadonnées : telles que les balises de titre et les descriptions de page, sont importantes pour le référencement de votre site. Assurez-vous qu’elles sont optimisées pour les recherches mobiles.
  • Utilisez des pop-ups avec précaution : Ils peuvent être efficaces pour obtenir des inscriptions ou abonnements mais ils peuvent gêner et perturber la navigation sur le site et donc l’expérience utilisateur
  • Testez régulièrement votre site web : assurez-vous que votre site web fonctionne correctement sur tous les appareils mobiles en effectuant des tests réguliers. Utilisez des outils en ligne pour vérifier la compatibilité mobile de votre site web.

Le SEO mobile permet d’adopter différentes techniques de marketing digital spécifiques comme le pop-up store. Il implique l’utilisation de divers outils d’évaluation comme Google Search Console. Bien évidemment, il est important de programmer une mise à jour régulière afin de s’adapter aux nouvelles exigences de google.

Il est important de disposer d’un sitemap spécifique pour regrouper les instructions relatives au mobile. Vous devez aussi optimiser le processus de mise en cache.

SEO on page

SEO on page pour optimiser référencement naturel

Pour renforcer la notoriété d’une marque dans l’univers digital, il est important d’assurer une bonne visibilité du site internet. En ce sens, il est important de mettre en place une stratégie de référencement afin de se positionner dans les premiers résultats de recherche Google. Ce type d’approche se décline sous deux formes complémentaires, notamment le SEO off-site et le SEO on-site. Ce dernier fait référence à l’optimisation au niveau interne d’un site ou d’une page web spécifique.

Définition du SEO on-page

 Le SEO on-page regroupe toutes les techniques d’optimisation appliquées sur chaque page web que l’on souhaite mettre en avant dans les SERP. Il permet d’agir directement sur les balises title, la méta description, les attributs alt, le contenu, la densité du mot clé, les liens internes ainsi que les URL rewriting. En d’autres termes, il prend uniquement en compte les éléments et les signaux qui se produisent au niveau des pages de votre site.

Les éléments à considérer pour optimiser le SEO on-page

Si votre site est déjà en ligne, pensez à réaliser un audit SEO permet d’analyser la performance de votre stratégie de référencement on-page et de définir les facteurs de blocage. Par la suite, vous pourrez effectuer des améliorations en vous focalisant sur les pages générant le plus de trafic.

Commencez par choisir la bonne URL Google pour chaque page de votre site. Elle doit contenir un mot clé principal pour que les robots d’indexation puissent comprendre d’emblée l’objet de votre page.

Pensez à structurer au mieux le contenu de chaque page en utilisant des balises adaptées : titre de la page, description courte, balises Hn (balise H1 à H6), texte alternatif des images, etc. Cela permet également de faciliter la tâche des robots des moteurs de recherche au cours du processus d’indexation.

Portez également attention à l’expérience utilisateur. Pour cela, vous devez agir sur les éléments qui permettent de faciliter la navigation : chargement des pages, format des fichiers multimédias, fluidité du contenu, etc. Pour optimiser la vitesse de chargement des pages, vous devez faire appel à un webmaster qualifié.

Le maillage interne fait aussi partie des éléments essentiels à prendre en compte. Il consiste à relier les différentes pages de votre site avec des hyperliens. Il permet de réduire le taux de rebond et de suggérer à l’internaute une autre page qui pourrait l’intéresser davantage. C’est un excellent moyen de prolonger le temps de visite des visiteurs de votre site. Chaque lien interne doit renvoyer vers du contenu pertinent et en rapport avec la page web visitée. L’ancre de lien doit également correspondre à l’URL en question.

N’oubliez pas de travailler votre contenu pour répondre à l’intention de recherche et qu’il soit pertinent et agréable à lire. Vous devez intégrer un mot clé principal et des mots clés secondaires minutieusement choisis. Misez sur des mots-clés de longue traîne pour augmenter vos chances d’obtenir un meilleur classement dans les SERP.

Bien évidemment, la stratégie de SEO on-page peut varier selon les types de sites. Dans tous les cas, pensez à réaliser une mise à jour régulière et d’adapter votre approche en fonction des nouvelles recommandations de Google. Les stratégies SEO on-page s’appliquent également à un site one page.

La sémantique en SEO

sémantique en SEO définition

Le terme « sémantique » est souvent utilisé dans le lexique SEO. On parle généralement d’analyse sémantique, de champ sémantique, de recherche sémantique, d’optimisation sémantique ou même de cocon sémantique. Mais que signifie ce mot ? Pourquoi est-il si important pour le référencement ?

Qu’est-ce que la sémantique ?

La sémantique est une discipline essentielle à toute stratégie d’optimisation SEO. Elle consiste principalement à analyser le sens des mots ainsi que leur signification. Le champ lexical constitué évoque naturellement un sujet. En d’autres termes, l’optimisation sémantique désigne la création d’un contenu SEO centré autour d’un sujet et non uniquement autour de mots-clés. En effet, les moteurs de recherches souhaitent proposer des réponses claires, précises et pertinentes aux requêtes des internautes, même les plus ambigües.

Lien entre la sémantique et le SEO

La sémantique est considérée comme un moyen d’améliorer votre référencement de manière naturelle. Elle vise à créer un contenu de qualité, c’est-à-dire à haute valeur ajoutée. Cela fait allusion à des informations détaillées, complètes et précises. En ce sens, la sémantique offre des avantages considérables en SEO :

  • Aider les Google bots à comprendre un sujet : en vous positionnant sur des mots-clés de longue traîne, vous pouvez développer générer un trafic conséquent et de qualité ;
  • Optimiser le taux de clic (CTR) : l’utilisation des expressions de longue traîne vous permettra également générer des leads qualifiés et d’être mieux positionné dans les résultats de recherche Google;
  • Améliorer la popularité de votre domaine : un contenu optimisé sur un champ sémantique suscite généralement plus d’intérêt et est jugé comme « intéressant » aux yeux de l’algorithme de Google. Ainsi, il a plus de chance d’être partagé sur les réseaux sociaux ou encore sur les sites internet de blogs. Grâce aux liens externes générés, vous pourrez optimiser votre jus de lien (link juice) ;
  • Répondre aux attentes des internautes : en apportant des réponses précises et pertinentes aux requêtes des utilisateurs, vos pages web peuvent potentiellement apparaître dans les résultats de recherche en position 0.

A ce jour, l’algorithme Google utilise l’intelligence artificielle (AI) pour interpréter les intentions de recherche des internautes. Cela lui permet d’obtenir une déduction optimale. Il existe des outils gratuits pour vous aider à analyser les requêtes ainsi que les résultats de recherche les plus fréquents.

Comment intégrer la sémantique dans la rédaction web pour une optimisation SEO

Créez un contenu riche et pertinent pour capter l’attention de votre public cible. Pour ce faire, vous devez prendre en compte deux paramètres importants :

  • Sélectionnez minutieusement un mot clé principal. Celui-ci est caractérisé par un volume de recherche élevé. C’est à partir de ce pilier que vous allez définir le champ lexical. Utilisez des outils comme 1.fr, alyze.info ou autre ;
  • Investissez un effort considérable dans le maillage interne de vos pages web. Cela vous permettra d’avoir plus d’impact sur vos cibles. N’oubliez d’effectuer une mise à jour régulière selon les résultats de votre stratégie de veille. Vous pouvez également utiliser des outils spécifiques pour évaluer la pertinence de votre contenu.

SEM Search Engine Marketing

SEM Search engine marketing

Pour améliorer la visibilité d’un site dans les résultats des moteurs de recherche, les marketeurs et les webmasters utilisent de nombreuses techniques. On parle également de SEM Search Engine Marketing. Celui-ci regroupe toutes les méthodes de référencement naturel et payant.

Définition du SEM Search Engine Marketing

Le SEM désigne l’ensemble des techniques permettant d’optimiser la notoriété et la présence d’un site internet sur les moteurs de recherche. Une politique de SEM efficace veille à ce qu’un site apparaisse dans les meilleurs classements des SERP, que ce soit par le biais d’une stratégie SEO ou d’une démarche de référencement payant.

Attention à ne pas confondre SEM et SMO (social media optimization). Ce dernier vise l’optimisation de votre présence sur les réseaux sociaux.

En quoi le SEM est-il utile ?

Le SEM permet d’atteindre de nombreux objectifs en matière de marketing des moteurs de recherche :

  • Bien positionner un site internet sur les pages de résultats de recherche : il s’agit de répondre efficacement à une requête spécifique ;
  • Améliorer la notoriété d’une marque, d’une organisation ou d’une personnalité publique : la mise en place d’une stratégie SEM pertinente permet de générer des leads qualifiés et d’améliorer l’e-réputation d’une entité ;
  • Augmenter le taux de conversion : la politique SEM vise à attirer l’attention des internautes et optimiser le taux de clics (CTR ou click through rate). Si le nombre de visites est importante, le taux de conversion l’est encore plus. Grâce à une stratégie SEM adaptée, un site peut facilement transformer des prospects en de véritables clients ;
  • Booster le chiffre d’affaires : l’optimisation du taux de conversion revient à l’amélioration du chiffre. d’affaires

SEA + SEO = SEM

Pour concrétiser une stratégie SEM, il est important de recourir aux techniques du SEO search engine optimization et du SEA search engine advertising. Les actions SEA permettent d’obtenir des résultats pertinents dans les meilleurs délais, tandis que les actions SEO garantissent une stabilité sur le long terme.

Le SEO

Le référencement naturel désigne toutes les actions mises en place pour optimiser le positionnement des pages web dans les SERP, sans investir dans une campagne payante. Ce type de stratégie vise surtout les résultats organiques de Google. Il est constitué du SEO on-site et off-site. L’idée est de répondre aux exigences de l’algorithme de Google, que ce soit en matière de qualité de contenu, de netlinking, de balisage, etc.

LE SEA

Il s’agit d’un ensemble de techniques liens sponsorisés visant à maximiser la visibilité des annonces dans les SERP. Sur la plupart des moteurs de recherche, les liens commerciaux sponsorisés apparaissent avant les URL organiques. La mise en place de ce type de campagne passe par des outils spécifiques tels que Bing ads, Google ads, etc.

L’idée est de s’assurer que le site en question profite d’un excellent positionnement naturel sur les SERP  sur le long terme. Par ailleurs, il est important de booster sa visibilité de manière ponctuelle à travers les campagnes sponsorisées. Celles-ci sont parfaites pour les actions sur le court terme.

Balisage schema.org

définition seo de schema.org balisage

Schema.org est un projet lancé par les moteurs de recherche les plus utilisés, notamment Google, Yahoo, Bing et Yandex. Le principe est simple : mettre en place une base de données qui permettrait de référencer l’ensemble des balises de données structurées. En d’autres termes, toutes les balises servant à l’affichage des rich snippets sont issues du standard Schema.org. Ce format de balisage sémantique subit des mises à jour régulières.

Le schema.org, qu’est-ce que c’est ?

Le schema.org est un standard permettant de fournir des informations plus riches aux moteurs de recherche. Pour enrichir la structure d’un site internet, il exploite un large panel de vocabulaires définis par les moteurs et les crawlers. Utiliser le balisage schema.org permet d’étoffer le contenu de la page et proposer une réponse plus précise aux requêtes des internautes dans les résultats de recherche.

Le vocabulaire de Schema.org comprend actuellement deux grandes hiérarchies :

  • La première hiérarchie est celle des « Types de choses » (Types de données). Cette hiérarchie comprend des types de données tels que Personne, Organisation, Événement, Produit, Livre, Film, etc. Les types de données sont organisés en une hiérarchie, avec des types plus spécifiques sous-types de types plus généraux.
  • La deuxième hiérarchie est celle des « Propriétés » (Propriétés de données). Cette hiérarchie comprend des propriétés de données telles que nom, description, image, date de début, date de fin, etc. Les propriétés sont associées aux types de données, et permettent de décrire les caractéristiques spécifiques de chaque type de données.

Ces deux hiérarchies principales se composent de :

  • 779 types
  • 1390 propriétés
  • 15 types de données
  • 81 énumérations
  • 437 sous-types d’énumération

Mettre en évidence le schema.org permet d’aider les robots d’indexation comprendre au mieux le sens des pages web. C’est un moyen d’accélérer et d’optimiser le processus d’indexation. Par exemple, si une page contient diverses données sur la profession (footballeur) et la nationalité (française) d’une personnalité publique comme Antoine Griezmann, le schéma.org aidera les spiders à comprendre qu’Antoine Griezmann est un footballeur français.

Ce balisage se concentre sur divers éléments tels que des lieux, des événements, des personnes, des produits, des offres, des organisations, des notations ou avis sur des produits, etc.

Pour interpréter un contenu sous forme de données structurées, le webmaster peut s’appuyer sur différents formats : JSON-LD, Microdata et RDFa.

L’utilité des balises schema.org pour le référencement naturel

Les balises schema.org jouent un rôle important dans l’optimisation d’une stratégie SEO basée sur le référencement vocal. Toutefois, il n’existe pas de lien direct entre la présence de données structurées et le classement d’une page dans les SERP. Cette démarche aide les moteurs dans leur travail d’indexation et de sélection en fonction de la requête lancée par les internautes. Dans tous les cas, l’utilisation des balises schema.org est fortement encouragée.

Le balisage schema.org permet d’augmenter les chances pour qu’un contenu soit affiché dans les rich snippets et de générer des leads qualifiés. Il peut aussi être important dans l’exploitation d’assistants numériques tels que Google Home ou Amazon Echo.

Le balisage de contenu offre différents avantages :

  • Présenter des informations supplémentaires aux utilisateurs ;
  • Avoir le contrôle sur manière dont un site est présenté aux moteurs de recherche ;
  • Utiliser des balises adaptées.

Où faut-il utiliser le schema.org

Ce balisage sémantique s’utilise généralement dans le code HTML de votre site web. Toutefois, ce genre d’opération doit être réalisé avec la plus grande attention, et ce, par un webmaster qualifié. Il est également important d’utiliser un outil de test de balisage de schéma. Celui-ci permet de valider toutes les données structurées à intégrer aux pages web.

Pour ajouter des micro données, on peut utiliser divers attributs comme itemprop name, Itemscope itemtype http schema.org, etc. Les données structurées peuvent être marquées avec l’Id json context sans passer par le code HTML. Il est également possible d’utiliser les marqueurs de données dans Google Search Console.

Sitemap.xml

Sitemap XML SEO référencement

Le sitemap est un terme fréquemment utilisé dans l’univers du SEO et du marketing digital. Concrètement, il s’agit d’un protocole web mis en place par Google en 2005. Si le fichier robots.txt permet d’indiquer aux moteurs de recherche ce qu’il ne faut pas explorer, le fichier sitemap XML leur signale ce que vous préférez mettre en avant dans les résultats de recherche. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cet élément.

Qu’est-ce qu’un sitemap XML ?

Le sitemap XML est un plan de site mis en place pour les moteurs de recherche. Il permet d’organiser et d’indiquer les relations entre les contenus stratégiques de vos pages web : articles d’actualité, images, vidéos et autres types de fichiers. En créant un fichier sitemap XML, vous facilitez le processus d’indexation de votre site internet. En effet, la création d’un sitemap permet de fournir toutes les informations sur les fichiers les plus importants de votre plateforme (fréquence de mise à jour d’une page, versions en langue étrangère, date de la dernière modification, etc.). Un sitemap regroupe toutes les ULR canoniques de toutes les pages de votre site. Il peut contenir jusqu’à 50 000 URL Google issues du même hôte. Par ailleurs, la taille du fichier ne doit pas dépasser les 50 Mo une fois décompressé.

Le protocole sitemap se présente généralement sous le format suivant : urlset xmlns http www ?sitemaps.org schemas sitemap/0.9,xml sitemaps.

Dans quels cas faut-il créer un sitemap ?

Vous devez utiliser un sitemap lorsque votre site est trop volumineux. Plus la taille d’un site internet est important, plus il vous sera difficile de veiller à ce que chaque URL de votre site soit liée à une autre URL interne. Par conséquent, il y a plus de chance que les spiders ne découvrent pas certaines de vos nouvelles pages.

Il est également conseillé d’utiliser un index de sitemap pour si votre site est récent avec un faible backlinks. Cela est également utile lorsque votre site s’affiche dans Google Actualités ou qu’il contient une grande quantité de contenu rich média.

Comment configurer votre sitemap ?

Pour créer un sitemap facilement pour un CMS WordPress, vous pouvez utiliser Yoast SEO. Vous pouvez également utiliser l’extension « WP sitemap page ». Si vous utilisez un CMS comme WordPress, vous n’aurez pas à réaliser des actions spécifiques, puisqu’il dispose de fonctionnalités facilitant les démarches.

Pour soumettre votre sitemap à Google, servez-vous de Google Search Console. Il suffit de vous connecter et de sélectionner le site concerné. Par la suite, vous pouvez développer la section index avec de cliquer sur sitemaps. Il ne vous reste plus qu’à saisir sitemap_index.xml et de cliquer sur Soumettre.

Vérifiez les erreurs et les avertissements : après avoir soumis votre sitemap à Google Search Console, vous pouvez vérifier s’il y a des erreurs ou des avertissements dans la section « Couverture » de votre compte. Si des erreurs ou des avertissements apparaissent, assurez-vous de les résoudre pour que toutes les pages de votre site web soient indexées correctement.

Il est conseillé de créer vos sitemaps selon les types de pages présents sur votre site. Pensez également à séparer vos sitemaps en fonction de la langue utilisée ou du pays. Cela est conseillé pour les sites multilingues.

N’oubliez pas de réaliser un audit régulier pour définir les problèmes éventuels liés à vos sitemaps et ne pas affecter les performances de votre stratégie SEO.

La SERP définition et enjeux en SEO

Les avantages du référencement naturel grâce à la SERP Google

Avec l’évolution des technologies, les moteurs de recherche représentent un enjeu important pour les webmasters. Mais que sont exactement la SERP Google et le référencement naturel ? Faut-il privilégier ces outils pour assurer une visibilité optimale à son site web sur l’Internet ? Pour découvrir les avantages du référencement naturel grâce à la SERP Google, lisez plus loin…

Qu'est-ce que la SERP ?

Une SERP (Search Engine Results Page) est une page de résultats de moteur de recherche qui affiche les liens vers les sites Web pertinents pour une requête de recherche particulière. Les SERPs sont générées automatiquement par les algorithmes des moteurs de recherche tels que Google, Bing ou Yahoo en réponse aux termes de recherche saisis par l’utilisateur.

Que trouve-t-on dans la Google SERP ?

Les résultats de la SERP peuvent inclure des liens organiques (résultats de recherche naturels appelé SEO) ainsi que des publicités payantes qui sont généralement placées en haut ou en bas des pages de résultats. Les SERPs peuvent également inclure des fonctionnalités supplémentaires telles que

  • des extraits de connaissances ou Knowledge Graph
  • des informations en position zéro comme les Featured Snippets ou encore Onebox.
  • des recherches universelles (images, vidéos, actualités, etc…
  • des avis et les notations : ils peuvent être affichés sous forme d’étoiles à côté des résultats organiques ou dans une section dédiée de la SERP.
  • des liens vers des résultats locaux. Ils sont affichés en haut de la SERP et sont basés sur la localisation de l’utilisateur. Ils peuvent inclure des entreprises locales, des cartes, des avis et des informations de contact.
  • recherche vocale
  • les questions fréquentes posées (FAQ)
  • l’autocompletion et suggestions de recherche
  • l’IA

Les SERPs sont une partie essentielle du processus de recherche d’informations en ligne et sont utilisées quotidiennement par des millions d’utilisateurs pour trouver des réponses à leurs questions.

Comment fonctionne la SERP ?

Quels sont les éléments d'une SERP ?

Une SERP peut contenir différents types d’informations organisées sous forme de listes : titres, meta descriptions et liens URL associés aux sites Web correspondant aux termes recherchés; images; fiches produits ; informations cartographiques ; vidéos ; extraits issus d’autres applications Google; liens vers des informations et critiques.

Comment les moteurs de recherche déterminent-ils les résultats ?

Les moteurs de recherche analysent le contenu existant sur le web pour fournir des réponses pertinentes à chaque requête d’un internaute. Afin de déterminer quels sont les résultats pertinents à afficher en premier, ces moteurs utilisent un algorithme complexe qui évalue plusieurs facteurs, comme la qualité et la quantité du contenu, le nombre de liens pointant vers une page Web, l’âge et la popularité d’un site Web, ainsi que la façon dont il est organisé et structuré.

Comment le contenu et le référencement affectent-ils les résultats ?

Il est important que votre contenu soit complet, pertinent et original afin qu’il puisse être correctement indexé par les moteurs de recherche. Si vous souhaitez améliorer votre positionnement dans les résultats de recherche organiques (non payants), vous devrez effectuer un travail de référencement naturel. Cela comprend notamment la recherche des bons mots-clés et l’utilisation optimale des balises HTML, ainsi que la création de liens pertinents vers votre site Internet depuis d’autres sites externes.

Quels sont les enjeux de la SERP pour le SEO ?

Quels sont les avantages du SEO pour la SERP ?

Le référencement naturel offre un certain nombre d’avantages clairs pour ceux qui souhaitent améliorer leur présence en ligne : meilleure visibilité pour votre site Web ; meilleure exposition aux internautes ; plus grand nombre de prospects potentiels ; augmentation du trafic naturel (non payant) sur votre site Web ; autorité renforcée pour votre marque… L’objectif premier est d’apparaître en SERP 1, c’est-à-dire parmi les 10 résultats de la première page. Le mieux est d’être présent dans le top 3 de la première page des résultats (60% du trafic). Au-delà de la SERP 3 (troisième page) les chances d’obtenir un clic sur son lien par l’internaute sont très faibles

Des outils tels que Google Analytics peuvent aider à suivre le succès de vos initiatives en référencement web et à mettre en œuvre des stratégies SEO pour améliorer encore vos performances.

Comment les mots-clés influencent-ils la SERP ?

Choisir judicieusement les mots-clés pertinents est essentiel pour améliorer votre visibilité sur les pages de résultats des moteurs de recherche. Les internautes entrent généralement des termes spécifiques lorsqu’ils font une recherche sur le web, et il est important que votre site apparaisse dans cette requête particulière (par exemple « Resto chinois Paris »). Les outils tels que Google Adwords peuvent vous aider à trouver les bons mots-clés et à estimer le nombre de recherches par mot-clé.

Positionnez votre site en 1ère page de la SERP

Contactez un expert SEO pour un audit gratuit
OSCAR Référencement - points

Quels sont les autres enjeux de la SERP pour le SEO ?

  • CTR (Click-through rate) : Le CTR est le pourcentage de personnes qui cliquent sur un lien dans les résultats de recherche. Les sites Web avec des titres accrocheurs, des descriptions attractives et des extraits de connaissances bien formatés ont tendance à avoir un CTR plus élevé.
  • Notoriété : Les sites Web qui apparaissent en haut de la SERP sont perçus comme plus fiables et plus importants aux yeux des utilisateurs. Cela peut contribuer à renforcer la notoriété et la crédibilité de la marque.
  • Concurrence : Les SERPs sont souvent très concurrentielles, en particulier pour les requêtes de recherche populaires. Le SEO doit donc être axé sur l’amélioration de la pertinence et de l’autorité du site Web pour augmenter les chances d’apparaître en haut de la SERP.
  • Expérience utilisateur : La SERP doit fournir des résultats pertinents et de haute qualité pour répondre aux besoins de recherche des utilisateurs. Les sites Web qui offrent une expérience utilisateur satisfaisante ont tendance à être mieux classés et à obtenir un meilleur CTR.